altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS 22 octobre 2019

Récital de Lieder d'Hugo Wolf avec la soprano Dorothea Röschmann et le baryton Stephan Loges accompagnés par le pianiste Malcom Martineau.

Avocats enchanteurs
© Eric Sebbag

Pour fêter le centenaire de la mort d'Hugo Wolf, le Wigmore Hall de Londres lui rend hommage avec une série de récitals. Consacré aux Lieder sur des textes d'Eduard Mörike, le concert du 2 février dernier trouvait avec la soprano allemande Dorothea Röschmann et son compatriote Stephan Loges des avocats enchanteurs.
 

Wigmore Hall, London
Le 02/02/2003
Christine LETEUX
 



Les 3 dernières critiques de concert

  • Mort et transfiguration

  • Aïda entre deux eaux

  • Quatre sur Six

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)




  • L'année 2003 achèvera-t-elle la réhabilitation d'Hugo Wolf au rang qu'il mérite, celui d'un génie du Lied ? Après avoir été ignoré pendant des décennies par les récitalistes, grâce au travail de pionniers comme Hans Hotter, Dietrich Fischer-Dieskau et Elisabeth Schwarzkopf, ses oeuvres ont maintenant rejoint le répertoire courant.

    Hugo Wolf avait une affinité particulière pour la poésie d'Eduard Mörike. Ils partageaient la même mélancolie profonde, qui tourna à la folie pour le musicien. Mais, on y trouve aussi quelques éclats de rire comme Abschied qui lui permet de régler quelques comptes avec les critiques.

    Le baryton britannique Simon Keenlyside s'étant cassé le bras durant une représentation de La Flûte Enchantée, il a dû annuler sa participation au dernier moment. Le baryton Stephan Loges l'a remplacé avec brio. Ce jeune allemand s'était déjà fait remarquer en remportant le premier prix lors de la Wigmore Hall International Song Competition en 1999.

    Loges fait partie de ces natifs de l'ex-Allemagne de l'Est tels que Matthias Goerne, Stephan & Christoph Genz, Peter Schreier et Olaf Bär qui ont fait leur classe dans les choeurs de Dresde ou Leipzig avant de devenir Liedersänger.

    Pour ce récital, le baryton offre une version haletante de Der Feuerreiter sur un rythme endiablé. Son Abschied a tout ce qu'il faut d'ironie, sans trop en rajouter. Malcolm Martineau semble prendre un immense plaisir en accompagnant la dégringolade du critique dans la cage d'escalier, au son d'une valse viennoise. La voix de Loges a certainement gagné en couleur et en ampleur depuis 1999. L'interprète a aussi gagné en maturité.

    Dorothea Röschmann n'est pas une inconnue au Wigmore hall, elle y a déjà donné un superbe premier récital en 2000. Elle chante, en ce moment, le rôle de Pamina à Covent Garden sous la direction de Sir Colin Davis. En deux ans, elle a encore amélioré sa technique vocale ainsi que son émission.

    Cette voix a une couleur plutôt sombre pour une soprano lyrique. L'aigu est lumineux et les graves ne sont pas escamotés, mais pleins de forces. De plus, elle a la vivacité et l'intelligence, qui sont indispensables au récitaliste.

    Röschmann est en pleine possession de ses moyens expressifs et chaque Lied est restitué avec un engagement communicatif. Sa nymphe Binsefuß est espiègle à souhait et la vieille femme sentencieuse de Rat einer Alten expose un registre de poitrine parfaitement maîtrisé.

    On ajoutera que le pianiste Malcolm Martineau se montre plus qu'un simple accompagnateur pour cette musique complexe : un vrai partenaire qui complète idéalement ce trio de plaideurs inspirés.




    Wigmore Hall, London
    Le 02/02/2003
    Christine LETEUX

    Récital de Lieder d'Hugo Wolf avec la soprano Dorothea Röschmann et le baryton Stephan Loges accompagnés par le pianiste Malcom Martineau.
    Mörike Lieder d'Hugo Wolf
    Im Frühling, Ein Stündlein wohl vor Tag, Frage und Antwort, Auf ein altes Bild, Verborgenheit, Er ist's, Wo find ich Trost?, Heimweh, Fußreise, An die Geliebte, Leid eines Verliebten, Der Jäger, Auf einer Wanderung, Um Mitternacht, Der Feuerreiter, Bei einer Trauung, Abschied, Lebe wohl, Agnes, In der Frühe, Der verlassene Mägdelein, Nixe Binsefuß, Rat einer Alten, Erstes Liebeslied eines Mädchens.

     


      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com