altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS 23 aoűt 2019

Concert du cycle Mendelssohn avec l'Orchestre National de France et les choeurs de Radio-France sous la direction de Kurt Masur.

La clef du Songe
© D. R.

Pour Kurt Masur la réhabilitation de la musique de son illustre prédécesseur au Gewandhaus de Leipzig est une seconde nature. Son cher Felix Mendelssohn a trop souvent été faussement considéré comme " un classique attardé parmi les romantiques ", avec Masur, il devient d'abord vivant comme peut l'être un songe.
 

Théâtre des Champs-Élysées, Paris
Le 20/02/2003
Françoise MALETTRA
 



Les 3 dernières critiques de concert

  • Salzbourg 2019 (4) : Un hommage erratique

  • Salzbourg 2019 (3) : Coitus interruptus

  • Salzbourg 2019 (2) : Transcendant Mozart

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)




  • Pour le dernier des cinq concerts donnĂ©s au Théâtre des Champs ElysĂ©es, le nouveau patron de l'Orchestre National de France avait choisi deux oeuvres d'inspiration très diffĂ©rente : les souvenirs radieux d'un voyage en Italie et la dĂ©couverte de l'univers fĂ©erique de la comĂ©die de Shakespeare.

    Kurt Masur, lui, a-t-il souvent voyagé en Italie, saisi l'exubérance et la légèreté de ses fêtes, de ses danses populaires, la lumière de ses paysages ? Ou les a-t-il oubliées ? Son interprétation de la Symphonie Italienne, avait une allure si brandebourgeoise, si implacablement structurée, loin de l'élégance raffinée et de la fluidité espérées, que l'on peut se poser la question.

    La réponse est peut-être dans sa méfiance avouée de toute sentimentalité, mais le chant risque d'y perdre de sa beauté. En revanche Le Songe d'une Nuit d'été, donné dans l'intégralité de la musique de scène, lui a permis de donner la mesure du travail accompli à l'Orchestre National depuis son arrivée en septembre 2002.

    Un travail qui rendait justice à l'extraordinaire orchestration du Songe, aux sonorités presque immatérielles de La Marche des fées, à la sensualité du nocturne qui accompagne le sommeil des couples enlacés, et à la célèbre Marche nuptiale vigoureusement scandée.

    L'effervescence du choeur (en grande forme) ajoutait au climat mystérieux et fantastique de cette nuit enchantée, évoquant les ébats, plus impressionnistes qu'anecdotiques, d'Obéron et de Titania, aiguillonnés par Puck le lutin frondeur.

    En contrepoint, la finesse des voix d'Hiroma Omura et de Vivica Genaux s'accordaient à merveille à l'humour de l'excellent récitant Timothy West, et à sa diction raisonnablement shakespearienne. À l'évidence, Masur possède la clef du songe.




    Théâtre des Champs-Élysées, Paris
    Le 20/02/2003
    Françoise MALETTRA

    Concert du cycle Mendelssohn avec l'Orchestre National de France et les choeurs de Radio-France sous la direction de Kurt Masur.
    Felix Mendelssohn (1809-1847)
    Symphonie n°4 en la majeur " Italienne ", Op.80 (1833)
    (Allegro vivace, Andante con moto, Con moto moderato, Saltarello. Presto)

    Le Songe d'une Nuit d'été, Op.61 (1843)
    (Intégrale de la musique de scène en 12 numéros)

    Hiroma Omura(soprano), Vivica Genaux(alto) Timothy West (récitant)

     


      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com