altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS 05 juillet 2020

Béatrice et Bénédicte de Berlioz à l'Opéra de Nancy

Les Ă©lans du coeur selon Berlioz

On n'entend que trop rarement le délicieux Béatrice et Bénédict qu'Hector Berlioz tira du non moins charmant Beaucoup de bruit pour rien de Shakespeare. Une production lui a cependant rendu justice à travers la France, elle comptait Jean-Yves Ossonce à la baguette, Pierre Constant à la mise en scène et Béatrice Uria-Monzon.
 

Opéra, Nancy
Le 11/02/2000
Michel PAROUTY
 



Les 3 dernières critiques de concert

  • RĂ©ouverture

  • Des tĂ©nèbres Ă  la lumière

  • RĂ©chauffement climatique

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)




  • Beaucoup de bruit pour rien est une pièce sur les troubles de jeunes coeurs Ă  peine sortis de l'adolescence. Berlioz les Ă©voque en couleurs dont la subtilitĂ© n'a d'Ă©gale que l'Ă©clat, en arias et ensembles dont l'ampleur dĂ©note l'ambition. Il a choisi la forme opĂ©ra-comique, au sens strict, et ce mĂ©lange de parlĂ© et de chantĂ© n'est pas sans poser problèmes aux interprètes et metteurs en scène : la plupart du temps, les chanteurs se croient obligĂ©s d'user d'un ton empruntĂ© et faux pour dire les dialogues. S'ils Ă©vitent l'Ă©cueil, ici, c'est grâce au travail solide et sĂ©rieux de Pierre Constant, qui règle, de surcroĂ®t, une mise en scène sobre et prĂ©cise, sans effet, sans esbroufe. Un travail d'homme de théâtre dont la probitĂ© est inattaquable, et dont on espère qu'au fur et Ă  mesure des reprises (Ă  Caen puis Ă  Tours) il gagnera en vitalitĂ©. Ainsi dirigĂ©s, les comĂ©diens, dont la plupart ont le physique de leur rĂ´le, donnent le meilleur d'eux-mĂŞmes. Vocalement, le plaisir serait plus complet si Danielle Streiff (HĂ©ro) et BĂ©atrice Uria-Monzon (BĂ©atrice), dont on ne peut nier les qualitĂ©s de timbre, se faisaient mieux comprendre. On peut apprĂ©cier l'Ă©mission franche d'Yves Saelens (BĂ©nĂ©dict), tout comme le tact de Bernard DeletrĂ© (Don Pedro) et Antoine Garcin (Somarone) qui savent ĂŞtre drĂ´les en Ă©vitant de "charger". Ce n'est pas par hasard que Jean-Yves Ossonce, par ailleurs directeur du Grand-Théâtre de Tours, s'impose parmi les meilleurs chefs lyriques du moment : excellent soutien, pour les chanteurs, il possède le sens du rythme, l'Ă©nergie, la tendresse et l'enthousiasme dont l'opĂ©ra a tant besoin.




    Opéra, Nancy
    Le 11/02/2000
    Michel PAROUTY

    Béatrice et Bénédicte de Berlioz à l'Opéra de Nancy
    Béatrice et Bénédict d'Hector Berlioz
    Direction musicale : Jean-Yves Ossonce
    Mise en scène : Pierre Constant.
    Avec Béatrice Uria-Monzon (Béatrice), Yves Saelens (Bénédict), Danielle Streiff (Héro), Annelise Theodoloz (Ursule), Antoine Garcin (Somarone), Bernard Deletré (Don Pedro).

     


      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com