altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS 07 décembre 2019

Concert Berlioz par l'Orchestre des Champs-Elysées au Théâtre Mogador, Paris.

Efficace et sage
© Michel Garnier

Après avoir présenté ce programme en Hollande et en Espagne, l'Orchestre des Champs-Elysées et Philippe Herreweghe faisaient halte à Paris au Théâtre Mogador. Petite fatigue ? Un Berlioz en tout cas trop retenu.
 

Théâtre Mogador, Paris
Le 20/03/2003
GĂ©rard MANNONI
 



Les 3 dernières critiques de concert

  • Demi-fresque

  • Carnage light

  • Construire un toit

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)




  • Il Ă©tait normal que l'Orchestre des Champs-ElysĂ©es et ses « instruments anciens » prennent part aux cĂ©lĂ©brations parisiennes de l'AnnĂ©e Berlioz. MĂŞme si l'on commence Ă  ĂŞtre plus qu'habituĂ©s aux sonoritĂ©s de ces formations philologiques, on ne peut qu'apprĂ©cier l'apport incontestable d'une telle approche de ces partitions. CrĂ©Ă© essentiellement par les instruments Ă  vent et par la disposition de l'orchestre, le climat sonore renouvelle l'Ă©coute et donne Ă  rĂ©flĂ©chir. On saisit d'une autre manière les hardiesses et les nouveautĂ©s de l'Ă©criture orchestrale, certaines de ses rudesses aussi, notamment dans l'usage de l'harmonie, grande et petite.

    Le côté grand spectacle sonore de la Symphonie Fantastique privilégié par la plupart des interprétations des grandes formations symphoniques contemporaines le cède à une lecture plus sage, parfois ici presque trop retenue. A s'efforcer de disséquer ce qui fait la force de cette orchestration, l'ensemble de l'oeuvre y perd en énergie, en folie, en enthousiasme. Elle y perd un peu de ce qui fait son âme. Plus de cervelle et moins de coeur, plus de raison et moins de liberté. A moins tout simplement que l'orchestre n'accuse l'une de ces fatigue de fin de tournée. Sans parler réellement de déception et tout en reconnaissant les incontestables mérites de la majorité des solistes, des bois en particulier, on ne peut pas dire que ce que nous avons entendu ce soir-là à Mogador efface le souvenir des quelques grandes interprétations de cette partition enlevées jadis par des chefs et des orchestres plus généreusement soucieux sensualité, de déraison et de rêve.




    Théâtre Mogador, Paris
    Le 20/03/2003
    GĂ©rard MANNONI

    Concert Berlioz par l'Orchestre des Champs-Elysées au Théâtre Mogador, Paris.
    Orchestre des Champs-Elysées
    Direction : Philippe Herreweghe

    Hector Berlioz
    Scène d'amour, extrait de Roméo et Juliette op.17
    Symphonie Fantastique op.14

     


      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com