altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS 13 juin 2024

RĂ©cital d'Olga Guryakova Ă  l'Auditorium du Louvre, Paris.

Tout pour elle

Il est rare qu'actuellement, une jeune voix fasse unanimité. C'est pourtant le cas de ls soprano russe, Olga Guryakova. En passe de devenir la coqueluche des grandes scènes lyriques internationales, elle était à l'Auditorium du Louvre pour un récital consacré à la mélodie russe.
 

Auditorium du Louvre, Paris
Le 02/04/2003
GĂ©rard MANNONI
 



Les 3 dernières critiques de concert

  • Du cĂ´tĂ© de chez Gaillardin

  • Le drĂ´le de rĂ©cital

  • Diriger n’est pas jouer

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)




  • Jour de grève des transports et donc assistance trop rĂ©duite pour ce « Concert de midi » Ă  l'Auditorium du Louvre oĂą Olga Guryakova donnait son premier rĂ©cital parisien. AcclamĂ©e Ă  l'OpĂ©ra de Paris aussi bien en Natacha de Guerre et Paix qu'en Tatiana d'Eugène OnĂ©guine, ou tout rĂ©cemment Ă  l'OpĂ©ra de Lyon (elle y campait une magnifique DesdĂ©mone), la jeune cantatrice russe est incontestablement une personnalitĂ© majeure de la scène lyrique actuelle.
    Elle a tout. Belle, ligne de mannequin, excellente comédienne, véritable voix de théâtre pour l'instant sans défaut du haut en bas du registre, elle rayonne d'une joie de chanter communicative. On n'avait guère entendu cela depuis l'apparition au début des années 70 d'Anna Tomowa-Sintow. Le timbre est radieux, l'émission facile et la technique si accomplie que les mille nuances des mille angoisses des mille héroïnes des mélodies russes trouvent toutes leur expression propre. Tristesse, ironie, chagrin, passion, il faut tout exprimer en quelques minutes dans un récital. Olga Guryakova y parvient, très bien secondée par Evgenia Arefieva. Il lui faudra seulement chercher peut-être à donner moins de voix par instants pour trouver des climats plus intimistes, surtout dans une salle de petites dimensions.
    Mais à l'heure où la passion du baroque pousse au premier plan tant de chanteuses de salon dans des salles trop grandes pour elles, il serait mal venu de reprocher à Olga Guryakova d'avoir, elle, de vrais moyens d'opéra !




    Auditorium du Louvre, Paris
    Le 02/04/2003
    GĂ©rard MANNONI

    RĂ©cital d'Olga Guryakova Ă  l'Auditorium du Louvre, Paris.
    RĂ©cital Olga Guryakova, soprano
    Evgenia Arefieva, piano


    MĂ©lodies de Moussorgski, Dargomijski, Varlamov, Rachmaninov, TchaĂŻkovski.

     


      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com