altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS 21 octobre 2018

The Beggar's Opera à Mulhouse

Les gueux à la fête
© Alain Kaiser

The Beggar's Opera est une histoire abracadabrante de mendiants, de police et d'amour-haine. Britten avec science et subtilité a su insuffler une jeunesse insolente à l'ouvrage de Gay et Pepusch qui date tout de même de 1728, mais n'a pas pris une ride. Dans la production de l'Opéra du Rhin, l'¦uvre bénéficie d'une réalisation musicale et scénographique de premier ordre.
 

Opéra du Rhin, Mulhouse
Le 13/02/2000
Antoine Livio (1931-2001)
 



Les 3 dernières critiques de concert

  • Le psychopathe triste

  • Brahms transcendé

  • Patchwork vocal

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)




  • Quelle belle idée d'avoir programmé ce cycle Britten à l'Opéra du Rhin ! Et surtout d'avoir confié à Stewart Bedford la réalisation musicale de cette présentation de " l'Opéra des Gueux ". Je ne sais qui, de Cox et de lui est réellement le responsable de cette réussite exceptionnelle, car tout se tient, musique et scène, en une cohésion d'une grande intelligence. De là même, on croirait que l'orchestre de Mulhouse est supérieur à celui de Strasbourg.
    C'est une question d'atmosphère, d'âme. Philip Hill a su faire bouger son monde dans un style qui parodie avec bonheur la comédie musicale, telle qu'on pourrait la concevoir dans les bas-fonds. Et les artistes des Jeunes Voix du Rhin, ex-atelier lyrique de Colmar, se révèlent d'une qualité rare, aussi bien vocale que dramatique. il y a, paraît-il, quatre danseurs qui s'ajoutent à ce petit monde en mouvement, mais tout est si minutieusement réglé que tous se fondent dans un ensemble spirituel à souhait. Le fond de la fable résiste sans peine à cette gaîté de bon aloi. Et l'on en perçoit d'autant plus aisément la morale qu'elle n'est pas assénée à coup de symboles !
    Tous les acteurs de ce spectacle sont à citer. Évidemment les principaux sont plus éclatants, car ils peuvent davantage s'éclater : Anne Collins et sa truculence, Alan Ewing et sa bonhomie, Francis Egerton et sa finesse caustique, Catrin Wyn Davies et son abattage et surtout l'étonnante et pétulante Anne Dawson à la voix si charmeuse.
    Voilà un spectacle qui devrait faire son tour de France et faire halte à Paris, mais sur quelle scène? puisque l'Opéra-Comique a fermé ses portes ?




    Opéra du Rhin, Mulhouse
    Le 13/02/2000
    Antoine Livio (1931-2001)

    The Beggar's Opera à Mulhouse
    Direction musicale : Stewart Bedford
    Mise en scène : John Cox
    Scénographie : Giles Cadle
    Jeunes Voix du Rhin et choristes de l'Opéra du Rhin
    Orchestre Symphonique de Mulhouse
    Avec Anne Collins (Mrs Peachum), Alan Ewing (M. Peachum), Anne Dawson (Polly Peachum), Gordon Wilson (Macherth), Francis Egerton (Filch), Alan Opie (Lockit), Catrin Wyn Davies (Lucy Lockit)

     


      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com