altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS 11 décembre 2019

Concert de l'Orchestre Lamoureux sous la direction de Jacques Lacombe avec la participation du pianiste Bruno Leonardo Gelber au Théâtre des Champs-Elysées, Paris.

Concerto pour cavalier seul

Le pianiste Bruno-Leonardo Gelber

« Vous serez mon dernier élève, mais le meilleur ». Ces mots de Marguerite Long se sont avérés prophétiques, et une salle comble venait écouter Bruno-Leonardo Gelber et l'Orchestre Lamoureux au TCE, dans un beau programme autour du Concerto de Grieg. L'occasion de redécouvrir un pianiste austro-italo-franco-argentin si rare sur la scène française.
 

Théâtre des Champs-Élysées, Paris
Le 14/12/2003
Eugénie ALECIAN
 



Les 3 dernières critiques de concert

  • Demi-fresque

  • Mort à Munich

  • Carnage light

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)




  • Quel plaisir d'avoir affaire à la suite d'orchestre de La petite renarde rusée de Janaček en début de programme. Le compositeur tchèque met une grande formation d'orchestre au service de son opéra pour enfants, inspiré d'un roman feuilleton. Il nous entraîne dans les forêts de Moravie auprès d'une petite renarde qu'un garde forestier veut apprivoiser, mais qui finira, malgré toutes ses ruses, par tomber dans les rets du braconnier. Jacques Lacombe dirige avec une grande aisance une partition riche en timbres et en narration. Une très agréable mise en bouche aigre-douce avant de savourer le génial Concerto en la mineur de Grieg.

    Dès l'introduction, Gelber nous y envahit d'une émotion à en oublier de respirer. Pas seulement nous d'ailleurs, car le chef lui aussi oublie d'attraper les envolées du pianiste presque tout au long de la partition. L'orchestre suit lourdement, par trop noyé sous les geysers qui surgissent de la partition et des doigts fougueux du pianiste. Et celui-ci de nous rassurer tout de même par sa générosité présente dans chaque note qui nous fait d'abord fondre dans le deuxième mouvement puis caracoler fougueusement dans un Finale qui laisse au départ le chef à la traîne dans son sillage. Mais les musiciens finissent quand-même par se rassembler, mais on finalement la vive et désagréable impression que le concerto de la soirée a été comme d'habitude le grand sacrifié des répétitions.

    Après l'entracte, la rencontre des Capulets et des Montaigus ressemble à une rencontre diplomatique sans traducteur, mais Juliette sait remonter le moral des troupes avec un côté sale gosse qui surprend un peu. La Mort de Tybalt pour laquelle cuivres et violoncelles expriment violence et douleur de manière saisissante précède une Danse des jeunes filles antillaises vive et gracile grâce à des cordes vibrant délicatement comme si elles étaient de porcelaine. Difficile en revanche de se laisser émouvoir par Roméo au tombeau de Juliette, car si Jacques Lacombe dirige sans partition, ce qui peut être un plus à condition de dialoguer largement avec les instrumentistes, il n'a extrait de la pièce que peu de lignes mélodiques, ce qui est regrettable.

    Heureusement, le beau Concerto de Grieg restera le principal souvenir de cette après-midi, et l'on espère vivement que Monsieur Gelber reviendra en terre parisienne prochainement, mais on ne peut que lui souhaiter un temps de répétition plus décent, histoire que le pianiste ne fasse pas cavalier seul dans son concerto.




    Théâtre des Champs-Élysées, Paris
    Le 14/12/2003
    Eugénie ALECIAN

    Concert de l'Orchestre Lamoureux sous la direction de Jacques Lacombe avec la participation du pianiste Bruno Leonardo Gelber au Théâtre des Champs-Elysées, Paris.
    Leoš Janaček (1854-1928)
    La petite renarde rusée, suite d'orchestre

    Edvard Grieg (1843-1907)
    Concerto pour piano en la mineur, op. 16
    Bruno-Leonardo Gelber, piano

    Serge Prokofiev (1891-1953)
    Roméo et Juliette, suite d'orchestre

    Orchestre Lamoureux
    direction : Jacques Lacombe

     


      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com