altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS 16 octobre 2019

La Péniche-Opéra en résidence à l'Opéra Comique, Paris.

DĂ©lices et Chinoiseries

En résidence, ces derniers temps, à l'Opéra-comique, la Péniche-opéra vogue d'aventures en expériences, laboratoire de nouveauté avant tout autre. Ici c'est la rencontre inédite, improbable et captivante de l'opéra Chinois et du baroque naissant en France.
 

Opéra Comique - Salle Favart, Paris
Le 22/03/2000
Roger TELLART
 



Les 3 dernières critiques de concert

  • Quatre sur Six

  • Les Indes en Italie

  • DĂ©luge sonore

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)




  • Le principe aventureux et captivant du Jardin des DĂ©lices est la rencontre de deux cultures qui se sont, bien sĂ»r, ignorĂ©es historiquement, mais qu'unissent pourtant d'Ă©tranges affinitĂ©s esthĂ©tiques, gestuelles, expressives. Tout repose ici sur une mise en regard entre l'air et le ballet de cour apparus, chez nous, au tournant de la Renaissance et du Baroque, et les chants et danses du Yuefu. Un style d'opĂ©ra fait de mĂ©lancolie et de raffinement qui prospĂ©ra dans la Chine du Sud, sous les dynasties Tang et Song (VIIème-XIIIème siècles).Oser pareil rapprochement pouvait sembler incertain, hasardeux. Or, au contraire, une convergence se dĂ©veloppe et s'affermit au fil du spectacle. Il s'instaure une vĂ©ritable complicitĂ© entre les deux approches au grĂ© d'un projet pluraliste conjuguant les Ă©lans hautement codifiĂ©s du chant, du " dire " et de la danse.
    Certes, tout n'est pas parfait dans ce que nous donne à voir et à entendre la réalisation scénique. Ainsi eût-il fallu parfois un rythme plus fluide dans l'alternance des modes de chant déclinant les humeurs de la Carte du Tendre, façons française et chinoise.
    Et pourtant, la magie opère, qui naît d'un travail collectif toujours signifiant, sous la souple direction du meneur de jeu Denis Raisin-Dadre. Les acteurs les plus performants y étant le ballet des Fragments Réunis et la troupe des danseurs, chanteurs et musiciens du Han Tang Yuefu, ces étonnants géomètres des mystères amoureux venus de Taiwan.




    Opéra Comique - Salle Favart, Paris
    Le 22/03/2000
    Roger TELLART

    La Péniche-Opéra en résidence à l'Opéra Comique, Paris.
    Le jardin des DĂ©lices
    Mise en scène : Mirelle Laroche
    Dialogues : Philippe Beaussant
    Direction musicale : Denis Rain-Dadre
    Conseillère artistique : Béatrice Cramoix
    Avec Isabelle Desrochers (Soprano), Bernard Deletré (Basse), Marc Pontus (Contre ténor), Denis Raisin-Dadre (Flûte), Pascale Boquet (Luth), Sylvia Abramowicz (Viole), Danseuses : Bégonia del Valle, Hélêne Baldini
    Et 9 danseurs, chanteurs et musiciens du Han Tang Yuefu, Ensemble de Taiwan dirigé par Chen, Mei-O Rsio, Ro-Wen I Wang, Tzu-Jung 'Tu, Pei-Chun Wang, Chang-Ying I Wang, Hsin-I I Peng, Chung-Kan Wu, Pi-Jung I Tseng, Chia Yang I Xia, Pei-Ling Chen, Lun-Chieh I Kao, Chin-Chin I Shu, Hsu-Hui.

     


      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com