altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS 21 août 2018

Les Plaisirs du palais, récital de l'Ensemble Clément Janequin de Dominique Visse à la salle Gaveau, Paris.

Bon appétit, messieurs !
© Eric Larrayadieu

Entre deux nourrices du Couronnement de Poppée, Dominique Visse s'échappait du Palais Garnier pour retrouver ses compères de l'Ensemble Clément Janequin autour d'une bonne bouteille. Les cinq chanteurs ont mis la Salle Gaveau en appétit avec un programme de chansons polyphoniques de la renaissance consacrées au plaisirs du palais. Roboratif !
 

Salle Gaveau, Paris
Le 01/02/2005
Mehdi MAHDAVI
 



Les 3 dernières critiques de concert

  • Salzbourg 2018 (4) : Blomstedt sans complexes

  • Salzbourg 2018 (3) : Au bord de l’épuisement

  • Salzbourg 2018 (2) : Affreux, sales et méchants

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)




  • Des tomates-cerises dégringolent d'un superbe plateau de crudités, incident inhabituel dans une salle de concert
    C'est sans doute parce que les six compères de l'Ensemble Clément Janequin boivent que leurs prestations ne ressemblent à nulle autre : assis autour d'une table où trône une bouteille apparemment fameuse de Haut-Médoc, les chanteurs entonnent Nous sommes de l'ordre de Saint Babouin de Loyset Compère, véritable manifeste du banquet musical franco-flamand en forme de palindrome auquel ils nous convient.

    Si les pages les plus recueillies peuvent laisser l'auditeur sur sa faim, les chansons de Janequin, Gombert, Sermisy font toujours les délices de l'Ensemble qui les a révélées au début des années 1980. Volontiers grivois, toujours savoureux, et surtout incomparablement savourés, les textes sont énoncés avec une délectable clarté, qui est aussi le fruit d'une exactitude musicale exemplaire : la cohésion est parfaite, le sens rythmique incomparable, la palette figuraliste irrésistible. Dommage qu'Eric Bellocq ne sorte que rarement de sa réserve, accompagnateur ? presque ? sobre, dont le luth peut, en solo, devenir soporifique.

    De son timbre reconnaissable entre mille, remarquablement préservé, la voix haute de Dominique Visse domine souvent, mais chacun sait se démarquer, de beau en laid tétin, ou inimitable Je ne mange point de porc, surtout en chasses épiques et canines, qu'elles soient du lièvre ? Nicolas Gombert ? ou du cerf ? Clément Janequin : c'est à qui aboiera le mieux, et la palme pourrait revenir à chacun de ces cinq experts en cris d'animaux : Bruno Boterf par surprise, Renaud Delaigue par le creux, Vincent Bouchot par la grimace, François Fauché, imperturbable, et Dominique Visse, par évident mimétisme.

    Après un Pere esternel de Tylman Susato, Priere apres le repas de circonstance, nos joyeux compères ont donné des bis plus fidèles à leur esprit festif, Bruno Boterf tenant un intarissable bourdon, en accents succulents d'Angleterre ou d'Ecosse.




    Salle Gaveau, Paris
    Le 01/02/2005
    Mehdi MAHDAVI

    Les Plaisirs du palais, récital de l'Ensemble Clément Janequin de Dominique Visse à la salle Gaveau, Paris.
    Les plaisirs du palais
    Banquet musical franco-flamand en forme de palindrome

    Chansons et motets polyphoniques de Loyset Compère, Clemens non Papa, Roland de Lassus, Tylman Susato, Clément Janequin, Nicolas Gombert, Ninot le Petit, Rocourt, Josquin Despres, Benedictus Appenzeller, Christianus de Hollande, Claudin de Sermisy, Eustache Barbion.
    Pièces pour luth de Guillaume Morlaye.

    Ensemble Clément Janequin
    Dominique Visse (haute-contre)
    Bruno Boterf (ténor)
    François Fauché (baryton)
    Vincent Bouchot (baryton)
    Renaud Delaigue (basse)
    Eric Bellocq (luth et orgue)

     


      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com