altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
dťsinscription




CRITIQUES DE CONCERTS 07 avril 2020

Concert de l'Orchestre national de France sous la direction de Kurt Masur, avec la participation du violoniste Renaud Capuçon à la Basilique de St-Denis.

Si loin des idées reçues
© G. Monico / Festival de St-Denis

Renaud Capuçon et Kurt Masur.

Pour ce deuxi√®me concert du Festival de Saint-Denis, l'Orchestre national de France a fait triompher Tcha√Įkovski chez les rois de France, et Renaud Capu√ßon s'est impos√© au meilleur niveau. Une vision du compositeur russe d'un engagement total, loin de toute guimauve et des plus stupides id√©es re√ßues.
 

Basilique, Saint-Denis
Le 02/06/2005
Gérard MANNONI
 



Les 3 dernières critiques de concert

  • R√©chauffement climatique

  • Pas si muet

  • Adams chez Pierre & Gilles

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)




  • M√™me s'il avoue sa pr√©dilection pour la musique de chambre, Renaud Capu√ßon est sans conteste de la race de grands solistes. Il l'a d√©j√† prouv√© maintes fois au concert comme au disque, notamment dans son enregistrement des concertos de Schumann et de Mendelssohn. Il s'attaque ce soir √† une autre page majeure du r√©pertoire romantique, le tr√®s virtuose concerto de Tcha√Įkovski. Une oeuvre comme celle-ci offre l'avantage d'√™tre tr√®s facilement s√©duisante, mais elle a l'inconv√©nient de sonner dans l'oreille de l'auditeur par rapport √† mille r√©f√©rences somptueuses.

    Renaud Capu√ßon se tire avec les honneurs de ce pi√®ge. L'ampleur du son, la v√©locit√© des doigts et de l'archet, la s√Ľret√© de la justesse, la puret√© magnifique des sons les plus aigus, la nettet√© du phras√© et des traits les plus vertigineux, la ma√ģtrise de tempi si rapides que l'orchestre court parfois derri√®re, tout concourt √† en faire une d√©monstration de haute √©cole qui prouve que le temps de la maturit√© est arriv√©. Une grande, belle, g√©n√©reuse interpr√©tation digne des plus grandes salles de concert du monde et pourquoi pas d'un enregistrement.

    Lyrisme expansif et rigueur germanique

    Vient ensuite la 5e symphonie du m√™me Tcha√Įkovski. Kurt Masur aborde ces pages d'un lyrisme tr√®s expansif avec une rigueur germanique qui les pr√©sente sous leur jour le plus positif. On comprend la beaut√© de l'angoisse sous-jacente sans jamais s'attendrir, on vit avec une intensit√© profonde les affres de cet affrontement au destin, on admire la beaut√© et la solidit√© de l'√©criture o√Ļ les vents ont une pr√©sence si magistrale.

    Une telle interprétation remet le compositeur à sa vraie place dans le monde romantique, plus près de Brahms, avec cette alliance constante d'inspiration occidentale colorée de rythmes et thèmes typiquement russes, avec un souffle d'ensemble gigantesque. Tous les pupitres de l'orchestre traduisent ce propos avec un engagement absolu, défiant les inévitables approximations sonores de la basilique de St-Denis.

    Et dire que pendant si longtemps, on a consid√©r√© en France l'oeuvre de Tcha√Įkovski comme une musique de guimauve bonne tout juste √† faire pleurer les jeunes filles de bonne famille. Une absurdit√© qu'un telle interpr√©tation rel√®gue plus que jamais au rang des plus stupides id√©es re√ßues !




    Basilique, Saint-Denis
    Le 02/06/2005
    Gérard MANNONI

    Concert de l'Orchestre national de France sous la direction de Kurt Masur, avec la participation du violoniste Renaud Capuçon à la Basilique de St-Denis.
    Piotr Ilitch Tcha√Įkovski (1840-1893)
    Concerto pour violon et orchestre et ré majeur, op. 35
    Renaud Capuçon, violon

    Symphonie n¬į 5 en mi mineur, op. 64

    Orchestre national de France
    direction : Kurt Masur

     


      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com