altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
dťsinscription




CRITIQUES DE CONCERTS 12 novembre 2019

Version de concert de l'Isola disabitata de Haydn à la maison de Radio France, Paris.

Jouvence insulaire

Armin Jordan

Si l'on ne peut √† proprement parler d'un cycle, l'Orchestre Philharmonique de Radio France s'appr√™te √† rendre un bien bel hommage √† Joseph Haydn sous la direction de Ton Koopman. C'est toutefois √† Armin Jordan que revient le soin de l'inaugurer avec l'Isola disabitata, l'un des op√©ras les plus attachants du ma√ģtre d'Esterh√°za, magnifi√© par la jeunesse de ses interpr√®tes.
 

Salle Olivier Messiaen - Maison de la Radio, Paris
Le 17/09/2005
Mehdi MAHDAVI
 



Les 3 dernières critiques de concert

  • Comic strip

  • Une ma√ģtrise de Meister

  • Beethoven sans magie

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)




  • Parmi les oeuvres th√©√Ętrales de Joseph Haydn, l'Isola disabitata est singuli√®re √† plus d'un titre. Le compositeur y met en effet en musique pour la seule fois de sa carri√®re un livret de M√©tastase, son voisin et protecteur √† son arriv√©e √† Vienne. L'intrigue fort simple de cette azione teatrale en deux actes peut se r√©sumer en quelques mots ¬Ė r√©conciliations insulaires sans obstacle, hormis l'honneur bafou√© de Costanza, et l'innocence presque comique de sa jeune soeur Silvia ¬Ė, fable en tout point exemplaire, dont la moralit√© invite comme paradoxalement √† quelques exp√©rimentations musicales.

    Pour la premi√®re fois, qui sera √©galement la derni√®re, Haydn renonce en effet aux r√©citatifs secs, et donne √† l'orchestre un r√īle primordial, √† la fois commentateur et acteur, soutenant une vocalit√© lyrique et d√©pouill√©e, affranchie des canons de l'opera seria encore en vigueur. Le num√©ro le plus remarquable de la partition est √† cet √©gard le quatuor final, dans lequel chacun des protagonistes est doubl√© par un instrument auquel le compositeur r√©serve de v√©ritables parties concertantes, dont le violoncelle ne sortira d'ailleurs pas indemne.

    L'Orchestre Philharmonique de Radio France, auquel ce r√©pertoire ne r√©ussit pas toujours, m√™me en formation de chambre, s'est pourtant montr√© d'une belle versatilit√© sous la baguette d'abord pesante d'Armin Jordan, comme ragaillardie par l'enthousiasmante jeunesse de la distribution. D√®s lors, les cordes ne savonnent plus leurs traits, la sonorit√© gagne en galbe et en l√©g√®ret√©, et surtout, le th√©√Ętre prend vie jusqu'√† la jubilation finale.

    D'une noblesse √©perdue ¬Ė Ariane n'est pas loin ¬Ė la Costanza de Salom√© Haller forme le plus merveilleux des couples avec le Gernando de Topi Lehtipuu. Chez la soprano fran√ßaise, l'extr√™me sensibilit√© du r√©citatif et la beaut√© de la ligne compensent quelques duret√©s, bien que la voix soit parfaitement timbr√©e et brillante sur l'ensemble de la tessiture, tandis que le t√©nor finlandais d√©ploie un legato √† faire pleurer les pierres, avec une dynamique d'une subtile √©vidence qui en font le digne h√©ritier de J√≥sef R√©ti. Henk Neven n'a certes pas autant d'imagination, et son Enrico ne peut se d√©partir de quelques sympathiques raideurs, mais la voix est d'un in√©puisable velours. Tel n'est malheureusement pas le cas de Rachel Harnisch, dont la d√©licate Silvia ne se pare que subrepticement de lueurs discr√®tes.

    Mais l'ombre est bien l√©g√®re, et cette √ģle d√©serte n'a pu que profiter de ce d√©licieux bain de jouvence qu'une parution discographique devrait prolonger.




    Salle Olivier Messiaen - Maison de la Radio, Paris
    Le 17/09/2005
    Mehdi MAHDAVI

    Version de concert de l'Isola disabitata de Haydn à la maison de Radio France, Paris.
    Joseph Haydn (1732-1809)
    L'Isola disabitata, opéra en deux parties (1779)
    Livret de Pietro Metastasio

    Orchestre Philharmonique de Radio France
    direction : Armin Jordan

    Avec : Salomé Haller (Costanza), Rachel Harnisch (Silvia), Topi Lehtipuu (Gernando), Henk Neven (Enrico).
     



      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com