altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
dťsinscription




CRITIQUES DE CONCERTS 18 aoŻt 2019

Nouvelle production du Voyage √† Reims de Rossini dans la mise en sc√®ne d'Alain Maratrat et sous la direction de Valery Gergiev au Th√©√Ętre du Ch√Ętelet, Paris.

Escapade en diligence russe
© Natasha Razina

Aussi rare que difficile √† monter ¬Ė l'oeuvre exige rien moins que quinze solistes ¬Ė le Voyage √† Reims de Rossini, cr√©√© √† Paris le 19 juin 1825 √† l'occasion du couronnement de Charles X, nous revient apr√®s un d√©tour par Saint-P√©tersbourg, dans une version tr√©pidante entra√ģn√©e par la baguette magn√©tique de Valery Gergiev.
 

Th√©atre du Ch√Ętelet, Paris
Le 15/12/2005
Anne-Béatrice MULLER
 



Les 3 dernières critiques de concert

  • Bayreuth 2019 (2) : Sur la route

  • Bayreuth 2019 (1) : Coup de foudre ?

  • Orange 2019 (2) : Sur les chapeaux de roues

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)




  • Valery Gergiev au pupitre, sa soeur Larissa Gergieva √† la direction des chanteurs, tous issus de l'Acad√©mie qu'elle dirige avec poigne au Mariinski, et attentive depuis la salle parcourue par les √©volutions des personnages, un plateau de jeunes interpr√®tes aux voix franches et saines et √† l'√©nergie formidable, une mise en sc√®ne jubilatoire sign√©e du Fran√ßais Alain Maratrat, ce Voyage √† Reims avait tout pour s√©duire le public parisien, qui s'y est press√© en force comme √† toute la saison russe de cette premi√®re partie de saison.

    Il est difficile, dans une partition qui r√©clame autant de voix, d'obtenir une distribution homog√®ne : c'est pourtant le petit miracle que r√©ussit la troupe des jeunes chanteurs ¬Ė tous russes ¬Ė de l'Acad√©mie du Mariinski, du reste doubl√©e √† l'occasion de repr√©sentations suppl√©mentaires. On pourra, au passage, d√©plorer qu'il n'existe pas vraiment, en France, d'institution √† la r√©ussite comparable.

    Reprenons bri√®vement l'histoire, totalement loufoque et, √† la limite, d√©pourvue de tout int√©r√™t dramatique ¬Ė comme la critique de l'√©poque sut le reprocher √† Rossini ¬Ė de ce Voyage √† Reims : un groupe de membres de la haute soci√©t√© europ√©enne, en vill√©giature dans une auberge de Plombi√®res, caresse le projet de se rendre √† Reims pour le couronnement du roi Charles X. Las, rebondissement dramatique : il n'y a plus de chevaux √† louer ! Un peu comme si, aujourd'hui, un groupe d'estivants du Club Med se trouvait emp√™ch√© par une gr√®ve de la SNCF
    on imagine la profondeur de l'enjeu. Dieu merci, on prendra demain la diligence pour Paris, o√Ļ la comtesse de Folleville convie l'ensemble de la compagnie.

    © M. N. Robert
    En attendant, chacun de vanter les particularit√©s de son pays, et bien s√Ľr la coh√©rence de l'Europe, que tous ensemble repr√©sentent. Premier op√©ra europ√©en ? Pourquoi pas
    En tout cas, la troupe russe fait merveille sur ce bien l√©ger canevas. On retiendra particuli√®rement la soprano Oxana Chilova, qui vocalise √† merveille dans le r√īle de Madama Cortese, ou le beau timbre velout√© d'Irina Vassilieva incarnant Corinna, l'improvisatrice romaine.

    Dans un d√©cor volontairement d√©pouill√©, o√Ļ les musiciens, partie int√©grante du spectacle, occupent le fond de la sc√®ne ¬Ė le chef, du coup, qui pr√™te au jeu son enthousiasme et son √©nergie habituels, dirige au milieu des chanteurs ¬Ė, avec les costumes intemporels et pleins de charme de Mireille Dessingy, cette escapade en diligence russe (m√™me si bel et bien chant√©e en italien !) reste le voyage le plus agr√©ablement d√©paysant de cette fin d'ann√©e.




    Th√©atre du Ch√Ętelet, Paris
    Le 15/12/2005
    Anne-Béatrice MULLER

    Nouvelle production du Voyage √† Reims de Rossini dans la mise en sc√®ne d'Alain Maratrat et sous la direction de Valery Gergiev au Th√©√Ętre du Ch√Ętelet, Paris.
    Gioacchino Rossini (1792-1868)
    Il viaggio a Reims, ossia L'albergo del Giglio d'Oro, dramma giocoso en un acte
    Livret de Luigi Balocchi d'apr√®s Corinne ou l'Italie de Madame de Sta√ęl

    Orchestre du Th√©√Ętre Mariinski de Saint-P√©tersbourg
    direction : Valery Gergiev
    mise en scène : Alain Maratrat
    décors : Pierre Alain Bertola
    costumes : Mireille Dessingy
    éclairages : Pascal Mérat

    Avec :
    Irina Vassilieva (Corinna, po√©tesse romaine), Elena Tsvetkova (Marchesa Melibea), Elena Gorchounova (Contessa di Folleville), Oxana Chilova (Madama Cortese), Dmitri Voropaev (Cavalier Belfiore), Mikha√Įl Latichev (Conte di Libenskof), Vadim Kravets (Lord Sidney), Nikola√Į Kamenski (Don Profondo), Vladislav Ouspenski (Barone di Trombonok), Vladimir Tioulpanov (Don Alvaro), Mikha√Įl Kolelichvili (Don Prudenzio), Andre√Į Iliouchnikov (Don Luigino), Elena Sommer (Maddalena), Olga Kitchenko (Modestina), Youri Vorobiev (Antonio).

     



      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com