altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
dťsinscription




CRITIQUES DE CONCERTS 21 septembre 2020

Le Philharmonique de Saint P√©tersbourg au Th√©√Ętre des Champs Elys√©es, Paris.

Les couleurs de St Pétersbourg

Rempla√ßant Youri Temirkanov, Nikola√Į Alexeiv a conquis Paris par l'intelligente pr√©cision de sa direction et son sens des couleurs orchestrales. Le Philharmonique de Saint P√©tersbourg a ainsi rappel√© sa vocation √† figurer parmi les grandes formations internationales.
 

Th√©√Ętre des Champs-√Člys√©es, Paris
Le 26/03/2000
Gérard MANNONI
 



Les 3 dernières critiques de concert

  • Retour √† la vie moderne

  • Salzbourg 2020 (5) : R√©apprendre la coh√©sion

  • Salzbourg 2020 (4) : √Čvidence bruckn√©rienne

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)




  • On attendait Youri Temirkanov pour cette tourn√©e de l'Orchestre Philharmonique de Saint P√©tersbourg, mais le Directeur musical, souffrant fut remplac√© par le Chef principal, Nikola√Į Alexeiev, beaucoup moins connu chez nous. Int√©r√™t de la d√©couverte, donc, puisqu'√† quarante-cinq ans Alexeiev remplace Maris Jansons sur ce poste important et enviable. Le programme se pr√™tait surtout √† une d√©monstration de couleurs orchestrales avec Petrouchka de Stravinsky et la version orchestr√©e par Ravel des Tableaux d'une exposition de Moussorgsky. √Ä cet √©gard, la personnalit√© de la phalange p√©tersbourgeoise est incontestable. Avec plus d'un si√®cle d'existence - il fut fond√© en 1882- le Philharmonique a √©tabli sa r√©putation sur la sonorit√© de ses cordes, gr√Ęce √† l'irrempla√ßable √©cole russe, et sur la sant√© bien claire de son harmonie. C'est en effet une impression de franche clart√© qui domine, avec des plans bien distincts, des oppositions nettes entre l'√©clat des cuivres et la profondeur des cordes, une impression de couleurs vives tr√®s adapt√©e √† Petrouchka ; une lecture qui souligne plus les aspects festifs et agressifs que la tristesse et le d√©sespoir du h√©ros principal. Avec les Tableaux d'une exposition nous avons pu admirer √† nouveau la solidit√© des cuivres, mais aussi la belle pr√©sence des bois. Comparativement, les formations occidentales ont dans l'ensemble un caract√®re plus onctueux, des couleurs moins tranch√©es, les " orchestres Pullman " comme celui de Vienne ou le Concergebouw d'Amsterdam restant des points de r√©f√©rence √† cet √©gard. Nikola√Į Alexiev s'est en tout cas montr√© d'une absolue pr√©cision, avec un excellent esprit analytique lui permettant de souligner les points saillants de ces pages plus vari√©es qu'on ne le croit souvent. On aimerait maintenant l'entendre dans un r√©pertoire plus romantique pour savoir s'il ma√ģtrise aussi bien les d√©bordements de l'√Ęme russe que les couleurs de ses peintres. Une personnalit√© √† suivre quoi qu'il en soit.




    Th√©√Ętre des Champs-√Člys√©es, Paris
    Le 26/03/2000
    Gérard MANNONI

    Le Philharmonique de Saint P√©tersbourg au Th√©√Ętre des Champs Elys√©es, Paris.
    ¬Ćuvres de Stravinsky- Moussorgsky/Ravel
    Orchestre Philharmonique de Saint Pétersbourg
    Nikola√Į Alexiev, direction.

     


      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com