altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS 06 juillet 2020

9e symphonie de Beethoven par l'Orchestre Bayonne CĂ´te Basque sous la direction de Vincent Barthe aux fĂŞtes musicales de Biarritz 2006.

La Neuvième en cadeau d'anniversaire
© Patrick Tohier / Photomobile

Pour fêter les trente ans de l'Orchestre Bayonne Côte Basque, son chef Vincent Barthe lui a offert une solide 9e symphonie de Beethoven en cadeau, couronnement d'une action en profondeur. Un concert qui révèle de bien belles qualités chez un orchestre parfaitement tenu et chez un choeur et un quatuor de solistes loin de démériter.
 

Gare du Midi, Biarritz
Le 22/04/2006
GĂ©rard MANNONI
 



Les 3 dernières critiques de concert

  • RĂ©ouverture

  • Des tĂ©nèbres Ă  la lumière

  • RĂ©chauffement climatique

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)




  • OrganisĂ©es avec imagination et Ă©nergie par Micheline Banzet-Lawton, ces FĂŞtes musicales 2006 ont fourni Ă  l'Orchestre Bayonne CĂ´te Basque l'occasion de cĂ©lĂ©brer avec Ă©clat son trentième anniversaire. FondĂ© en 1975 par les villes de Bayonne, Anglet, Biarritz, Saint-Jean-de-Luz et Hendaye, cette formation Ă  la tĂŞte de laquelle se sont succĂ©dĂ©s plusieurs chefs et que dirige aujourd'hui Vincent Barthe a effectuĂ© un travail rĂ©gulier qui a mis un rĂ©pertoire très variĂ© Ă  la portĂ©e d'un vaste public du Sud-ouest.

    Comprenant en principe une trentaine de musiciens, l'orchestre peut aussi bien aborder les répertoires baroque que contemporain, se hisser vers de plus grandes oeuvres romantiques en annexant à l'occasion quelques supplémentaires, et proposer également des concerts de musique de chambre en plus petites formations. C'est dire son importance et le rôle fondamental qu'il a pu jouer dans la vie musicale régionale.

    Pour marquer ces trente ans d'activité, Vincent Barthe a entrepris une tâche ambitieuse en montant la 9e symphonie de Beethoven. Ce type de partition est toujours l'occasion d'un travail fructueux pour ceux qui l'abordent, et, pour le public, elle permet une analyse assez précise des qualités et défauts de tout orchestre qui s'y risque.

    Les défauts, qui sont ceux de la majorité des orchestres français, résident dans un relatif manque de richesse et de qualité sonore des cordes. Les qualités, elles, sont également bien connues et on les trouve du côté de l'harmonie, grande comme petite, qui assume ici avec vaillance et efficacité un rôle peu aisé. Très belle impression fournie également par les percussions. Le Coro Andra Mari a de l'éclat, une vraie musicalité et les quatre solistes n'ont pas démérité, la basse Kyu Won Han et la soprano Yumiko Tanimura révélant les plus intéressants potentiels et déjà une belle assurance, une technique bien maîtrisée.

    Tout à la joie de la victoire de son équipe de rugby l'après-midi même, le public de Biarritz a réservé un accueil enthousiaste à ce concert, avant d'aller fêter toute la nuit la réussite de ses héros sportifs !




    Gare du Midi, Biarritz
    Le 22/04/2006
    GĂ©rard MANNONI

    9e symphonie de Beethoven par l'Orchestre Bayonne CĂ´te Basque sous la direction de Vincent Barthe aux fĂŞtes musicales de Biarritz 2006.
    Ludwig van Beethoven (1770-1827)
    Symphonie n° 9 en ré mineur, op. 125 (1824)

    Yumiko Tanimura, soprano
    Sarah van der Kemp, mezzo
    Philippe Do, ténor
    Kyu Won Han, basse

    Coro Andra Mari
    Orchestre Bayonne CĂ´te Basque
    direction : Vincent Barthe

     


      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com