altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS 07 avril 2020

Création du Premier Cercle de Gilber Amy

Une quadrature un peu manquée

La création mondiale du Premier cercle de Gilbert Amy n'a pas tenue toutes ses promesses.
 

Opéra national, Lyon
Le 15/11/1999
Michel PAROUTY
 



Les 3 dernières critiques de concert

  • RĂ©chauffement climatique

  • Pas si muet

  • Adams chez Pierre & Gilles

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)




  • Vingt-sixième crĂ©ation proposĂ©e en trente ans par l'OpĂ©ra de Lyon, Le premier cercle, inspirĂ© du roman d'Alexandre Soljenitsyne, est aussi le premier opĂ©ra de Gilbert Amy, qui a voulu assurer lui-mĂŞme le dĂ©coupage de son oeuvre et en Ă©crire le livret. La tâche n'Ă©tait guère aisĂ©e : fondre en quatre journĂ©es quatre-vingt-seize chapitres touffus, remplacer l'Ă©paisseur romanesque par la rigueur théâtrale, et surtout transcender une intrigue datĂ©e avec prĂ©cision et inspirĂ©e par des Ă©vĂ©nements douloureux encore prĂ©sents dans nos mĂ©moires. Enfin lui donner un prolongement poĂ©tique et une signification visant Ă  l'universel. C'est lĂ  que Gilbert Amy n'a pas tenu son pari, par excès de scrupules sans doute, et malgrĂ© quelques belles envolĂ©es dans les deux derniers actes. L'opĂ©ra doit-il ĂŞtre politique et rĂ©aliste, et n'a-t-il pas besoin d'une autre dimension ? La question mĂ©rite d'ĂŞtre posĂ©e. En Michel Plasson, Gilbert Amy a trouvĂ© un dĂ©fenseur passionnĂ©, guidant avec amour une troupe homogène et convaincue, formĂ©e en partie par les jeunes recrues de la troupe locale. Marie-Belle Sandis (Simotchka), Sophie Marin-Degor (Nadia), Philippe Georges (Nerjine), Philippe Do (Doronine), JĂ©rĂ´me Varnier (Sologdine), s'imposent par leur diction, leur musicalitĂ©, leurs dons de comĂ©diens, de mĂŞme que Lionel Peintre (Iakonov), Thomas Morris (le premier zek), et Alain Vernhes (Roubine). Et, dans l'astucieux dĂ©cor de Chantal de la Coste-Messelière, le metteur en scène Lukas Hemleb dĂ©crit avec compassion l'existence de ces scientifiques prisonniers. Un projet ambitieux, qui m'a semblĂ© plus intellectuel que vĂ©cu, mais un travail Ă©minemment respectable.




    Opéra national, Lyon
    Le 15/11/1999
    Michel PAROUTY

    Création du Premier Cercle de Gilber Amy
    Direction musicale : Michel Plasson
    Mise en scène : Lukas Hemleb
    Décors : Chantal de la Coste-Messelière
    Avec Lionel Peintre (Iakonov), Alain Vernhes (Roubine), Marie-Belle Sandis (Simotchka), Sophie Marin-Degor (Nadia), Philippe Georges (Nerjine), Philippe Do (Doronine), JĂ©rĂ´me Varnier (Sologdine).

     


      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com