altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
dťsinscription




CRITIQUES DE CONCERTS 18 septembre 2019

Concert de l'Orchestre Philharmonique de Radio France sous la direction de Myung-Whun Chung, avec la participation du violoniste Svetlin Roussev à la salle Pleyel, Paris.

Impressions contrastées
© Vivianne / DGG

Pour sa rentr√©e √† Pleyel, le Philharmonique de Radio France consacre un programme exclusif √† Maurice Ravel o√Ļ un Daphnis et Chlo√© de haute vol√©e alterne avec un Bol√©ro tr√®s fluctuant, une Valse chaotique, ainsi qu'un Tzigane parfait techniquement sous l'archet nuanc√© de Svetlin Roussev mais trop prudent dans sa r√©alisation.
 

Salle Pleyel, Paris
Le 15/09/2006
Michel LE NAOUR
 



Les 3 dernières critiques de concert

  • Violetta et ses followers

  • Vieux pr√™tre d‚ÄôIsra√ęl

  • Salzbourg 2019 (8) : Et puis s‚Äôen va‚Ķ

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)




  • Plus que jamais, le premier concert de l'Orchestre Philharmonique de Radio France, salle Pleyel, aura r√©pondu √† la morale de la fable d'√Čsope reprise par La Fontaine. En effet, √† l'√©coute de la premi√®re partie du concert, on reste dubitatif sur la capacit√© de Myung-Whun Chung √† s'installer dans la progression dynamique d'un Bol√©ro au tempo changeant, qui acc√©l√®re sans v√©ritable raison avant le climax final, ainsi que sur sa conception globale de la Valse, qui se d√©bat constamment √† la recherche d'une unit√© et d'une sensualit√© si pr√©sente pourtant dans la tradition de la musique fran√ßaise ¬Ė celle des Munch, Monteux, Ansermet, Rosenthal, Martinon, Plasson, Boulez.

    Dans Tzigane, la finesse du violon de Svetlin Roussev ¬Ė konzertmeister de l'orchestre ¬Ė semble se perdre dans les cintres du second balcon et l'on ne reconna√ģt pas toujours cette aisance lib√©r√©e, cette v√©locit√© si naturelle qui lui sont famili√®res tant son jeu parfait mais assez d√©fensif ne laisse pas s'exprimer tout l'engagement rhapsodique et la vivacit√© de cette page faussement folklorique o√Ļ Ravel, non sans perversit√©, a voulu d√©passer les limites techniques de l'instrument. Peut-√™tre le soliste √©tait-il t√©tanis√© face √† l'enjeu, ou g√™n√© par la direction bruyante et sans verve de Chung ?

    Une impression boulevers√©e apr√®s l'entracte par une lecture convaincante de la version compl√®te du ballet Daphnis et Chlo√©, d'une belle tenue d'ensemble dans laquelle Choeur et Orchestre de Radio France s'√©brouent avec magnificence. La dimension solaire et puissamment color√©e o√Ļ les volutes sensuelles de l'alchimie rav√©lienne se font plus drues que souples s'affirme haut et fort.

    Splendeur et narration

    L'intervention des choeurs au lever du jour, l'agilit√© faunesque de la fl√Ľte virtuose de Magali Mosnier, la force plus dionysiaque qu'apollinienne de la bacchanale aux timbres √©tincelants si proches de la Sh√©h√©razade de Rimski-Korsakov ou de l'Oiseau de feu de Stravinski, bien que marqu√©es par la signature harmonique de Ravel, atteignent au fur et √† mesure des √©pisodes d√©crivant les amours panth√©istes du berger Daphnis et de son amante Chlo√©, une splendeur impressionnante sans que le sens narratif soit sacrifi√©.

    Le caract√®re de pur classicisme, le merveilleux raffinement du langage symphonique, l'√©l√©gance √† fleur de peau n'√©chappent pas √† ce d√©ferlement instrumental o√Ļ la lib√©ration des puissances de la jeunesse l'emporte toutefois sur les aspects dramatiques. L'acoustique de la salle Pleyel semble convenir comme un gant √† cette vision tr√®s analytique qui d√©finit avec beaucoup de pr√©cision, de nettet√©, de limpidit√© chaque model√©, chaque d√©li√© instrumental, √† l'image de ce que le fakir Ravel aurait pu souhaiter.

    D√©cid√©ment, comme l'√©crivait √Čsope √† propos de la langue, l'interpr√©tation de la musique peut √™tre la meilleure ou la pire des choses !




    Salle Pleyel, Paris
    Le 15/09/2006
    Michel LE NAOUR

    Concert de l'Orchestre Philharmonique de Radio France sous la direction de Myung-Whun Chung, avec la participation du violoniste Svetlin Roussev à la salle Pleyel, Paris.
    Maurice Ravel (1875-1937)
    Boléro (1928)
    Tzigane pour violon et orchestre (1924)
    Svetlin Roussev, violon
    La Valse (1920)
    Daphnis et Chloé (1912)

    Choeur de Radio France
    Orchestre Philharmonique de Radio France
    direction : Myung-Whun Chung

     


      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com