altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS 18 septembre 2019

Récital de Susan Graham au Théâtre du Châtelet, Paris.

Une mezzo admirable Ă  reprogrammer

Elle avait troqué le pantalon d'Octavian et de Ruggiero pour une grande robe du soir. Susan Graham a prouvé par ce récital au Châtelet qu'elle est l'une des cantatrices les plus accomplies du moment.
 

Théatre du Châtelet, Paris
Le 03/05/2000
GĂ©rard MANNONI
 



Les 3 dernières critiques de concert

  • Vieux prĂŞtre d’IsraĂ«l

  • Salzbourg 2019 (8) : Et puis s’en va…

  • Salzbourg 2019 (7) : Diablement drĂ´le

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)




  • Un seul reproche Ă  adresser Ă  la si belle Susan Graham pour ce rĂ©cital parisien : celui, comme d'autres concertistes aujourd'hui, d'avoir choisi un programme discutable. Il est certes louable de vouloir faire dĂ©couvrir au public des oeuvres qu'il ne connaĂ®t pas nĂ©cessairement et on ne saurait qu'admirer les artistes qui cherchent Ă  sortir des sentiers battus. Pourtant, les choix sont difficiles. La seconde partie de ce concert, vouĂ©e uniquement Ă  des compositeurs amĂ©ricains de notre siècle, aura paru quelque peu monotone Ă  beaucoup, en raison d'une certaine uniformitĂ© de style, d'Ă©criture et de dynamique. Les huit mĂ©lodies de Rorem qui terminaient la soirĂ©e, suivies de plusieurs bis consacrĂ©s au mĂŞme compositeur, ont-elles vraiment donnĂ© envie de se ruer sur le disque tout Rorem que Susan Graham dĂ©dicaçait Ă  la fin du concert ? Gageons que l'on aura plutĂ´t choisi Reynaldo Hahn, chantĂ© avec une telle science et une telle inspiration en première partie. Car trois mĂ©lodies de Debussy, cinq MĂ©lodies passagères sur des textes de français de Barber et six de Hahn avaient auparavant permis Ă  la cantatrice de s'affirmer comme une musicienne de qualitĂ© et une technicienne irrĂ©futable. Voix fraĂ®che et ferme, d'une Ă©galitĂ© parfaite sur toute la tessiture, capable de toutes les nuances possibles, des plus beaux sont filĂ©s et des forte les plus ardents, souffle inĂ©puisable, haute intelligence des textes et belle prĂ©sence scĂ©nique, Susan Graham a tout, absolument tout, y compris cette chaleureuse gĂ©nĂ©rositĂ© qui lui permet de rester humaine et touchante. Nous la savions capable des plus beaux exploits virtuoses dans la musique baroque, d'une exceptionnelle musicalitĂ© et d'une vraie théâtralitĂ© dans les autres rĂ©pertoires d'opĂ©ra, mais ce rĂ©cital, genre plus austère, a quand mĂŞme surpris par sa bouleversante perfection, d'autant que Malcolm Martineau s'est montrĂ© en parfaite osmose avec les intentions les plus subtiles de la cantatrice.




    Théatre du Châtelet, Paris
    Le 03/05/2000
    GĂ©rard MANNONI

    Récital de Susan Graham au Théâtre du Châtelet, Paris.
    RĂ©cital Susan Graham (mezzo-soprano)
    Accompagnée par Malcolm Martineau (piano)
    Debussy, Barber, Hahn, Musto, Bernstein, Liebermann, Rorem.

     


      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com