altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS 21 septembre 2018

Véronique Gens et l'Orchestre de l'Opéra de Lyon au Théâtre des Champs Elysées, Paris.

La double vie de Véronique.
© Yann Coupannec

Entre les répertoires français et italien, Véronique Gens a trouvé sa voie. Son concert avec l'Orchestre de l'Opéra de Lyon sous la férule de Louis Langrée le confirme avec éclat.
 

Théâtre des Champs-Élysées, Paris
Le 13/05/2000
Michel PAROUTY
 



Les 3 dernières critiques de concert

  • Lucerne 2018 (2) : Ainsi parlait Thomas Rolfs

  • Grandeur et carences

  • Lucerne 2018 (1) : Haute voltige

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)




  • Il est loin le temps où Véronique Gens interprétait le tout petit rôle de Fontaine dans la production désormais historique d'Atys de Lully. Sans jamais renier le répertoire baroque, elle s'est brillamment imposée dans Mozart et se pose aussi en championne de la mélodie française qui a bien besoin d'être défendue. Avec l'Orchestre de l'Opéra National de Lyon, elle a choisi un répertoire qui met en valeur les deux versants de son talent. Phrasées avec un goût exquis, magnifiées par un timbre lumineux et intrinsèquement émouvant, les Nuits d'été de Berlioz seraient encore plus belles soutenues par une diction plus nette et mordante ; mais quelle sensibilité, et quelle justesse dans l'expression ! Ah perfido, l'air de concert pathétique et flamboyant de Beethoven, est chanté comme un opéra miniature, avec vigueur et émotion. L'ouverture des Francs-Juges de Berlioz et la 7e Symphonie de Beethoven sont l'occasion, pour la formation que dirige encore jusqu'à l'été Louis Langrée, de montrer sa grande forme, et le tempérament d'un chef que l'Opéra de Lyon n'a pas su garder mais qui va poursuivre une grande carrière, entre autres à Glyndebourne. Les bois et les vents sont excellents et leurs couleurs font plaisir à entendre ; les cordes sont homogènes, souples, chaudes. Avec Kent Nagano, puis Langrée, l'Orchestre de l'Opéra de Lyon a acquis une personnalité enviable, et demeure l'un des meilleurs de l'Hexagone. Un Beethoven et un Berlioz de cette trempe, ça ne s'entend pas tous les jours.




    Théâtre des Champs-Élysées, Paris
    Le 13/05/2000
    Michel PAROUTY

    Véronique Gens et l'Orchestre de l'Opéra de Lyon au Théâtre des Champs Elysées, Paris.
    Récital Véronique Gens (soprano)
    Orchestre de l'Opéra National de Lyon
    Direction : Louis Langrée
    Oeuvres de Berlioz et Beethoven

     


      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com