altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
dťsinscription




CRITIQUES DE CONCERTS 29 septembre 2020

Version de concert de la Somnambule de Bellini sous la direction d'Evelino Pid√≤ au Th√©√Ętre des Champs-√Člys√©es, Paris.

Souveraine Natalie
© Simon Fowler / EMI

Elle √©tait le pr√©texte de cette Somnambule donn√©e en version de concert √† l'Op√©ra de Lyon puis au Th√©√Ętre des Champs-√Člys√©es de Paris. Natalie Dessay, toute d'√©clat, de virtuosit√©, de musicalit√©, triomphe le plus naturellement du monde dans un r√©pertoire o√Ļ elle conna√ģt peu d'√©gales aujourd'hui. Superbe direction d'Evelino Pid√≤ √©galement.
 

Th√©√Ętre des Champs-√Člys√©es, Paris
Le 12/11/2006
Gérard MANNONI
 



Les 3 dernières critiques de concert

  • Retour √† la vie moderne

  • Salzbourg 2020 (5) : R√©apprendre la coh√©sion

  • Salzbourg 2020 (4) : √Čvidence bruckn√©rienne

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)




  • Si le Th√©√Ętre des Champs-√Člys√©es est ce soir plus que comble, reconnaissons que c'est davantage pour la star des sopranos l√©gers que pour Bellini, dont la partition de la Sonnambula ne gagne rien √† √™tre priv√©e de spectacle. Le charme de cette musique tellement romantique op√®re mieux sur la distance avec une v√©ritable incarnation th√©√Ętrale des personnages, ceux-ci pas plus que l'intrigue elle-m√™me n'ayant un grand impact naturel. En concert, il ne reste plus que les joies du chant. Elles sont fort heureusement grandes dans l'ensemble, sans pour autant estomper le caract√®re un peu languissant d'une longue premi√®re partie.

    Plus grande, un peu durcie quand même dans les forte, surtout en première partie de soirée, la voix de Natalie Dessay demeure d'un éclat, d'une virtuosité et d'un musicalité exceptionnels. Cette formidable actrice est ici privée de mouvement, mais comme tous les grands interprètes, le visage lui suffit pour tout exprimer. Son intense tempérament est néanmoins plus efficace dans le drame qui menace au deuxième acte, que dans la béatitude assez linéaire qui prédomine dans le premier. D'ailleurs, c'est avec la cavatine de ce deuxième acte qu'elle atteint en tous domaines des sommets difficilement égalables.

    Son partenaire est le tr√®s jeune t√©nor italien Francesco Meli. √Ä 25 ans √† peine, voil√† une valeur plus que prometteuse. Voix richement timbr√©e, de belle couleur, certes encore un peu verte, il chante avec naturel et le plus bel avenir l'attend s'il ne force pas trop vite ses moyens. En outre, cet avenir est sans doute plut√īt dans une direction plus lyrique que le bel canto pur et dur qu'il a n√©anmoins raison de pratiquer √† ce stade de la carri√®re. La nature de son timbre, son type d'√©mission, sont √† l'√©vidence tout autres que ceux de la puriste Dessay. Mais que de magnifiques qualit√©s !

    Les autres r√īles, plus anecdotiques, sont tenus avec le plus absolu professionnalisme. Bien jolie voix en particulier de Ja√ęl Azzaretti qui rempla√ßait en Lisa Sophie Kartha√ľser. Et puis, il y a la direction d'Evelino Pid√≤ √† la t√™te des Choeurs et de l'Orchestre l'Op√©ra de Lyon. √Ä l'heure actuelle, c'est vraiment lui qui sait le mieux donner vie √† ce r√©pertoire, en faire ressortir au mieux les beaut√©s et le charme, avec cette mani√®re d'aller toujours de l'avant, de ne jamais se laisser prendre au pi√®ge du r√™ve trop abstrait, de souligner les vrais tr√©sors de l'√©criture instrumentale. Le succ√®s d'une telle soir√©e lui doit beaucoup.




    Th√©√Ętre des Champs-√Člys√©es, Paris
    Le 12/11/2006
    Gérard MANNONI

    Version de concert de la Somnambule de Bellini sous la direction d'Evelino Pid√≤ au Th√©√Ętre des Champs-√Člys√©es, Paris.
    Vincenzo Bellini (1801-1835)
    La Sonnambula, mélodrame en deux actes (1831)
    Livret de Felice Romani

    Choeurs et Orchestre de l'Opéra national de Lyon
    direction : Evelino Pidò

    Avec :
    Natalie Dessay (Amina), Francesco Meli (Elvino), Carlo Colombara (le Comte Rodolfo), Sara Mingardo (Teresa), Ja√ęl Azzaretti (Lisa), Paul Gay (Alessio).

     



      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com