altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS 20 août 2018

Orphée et Eurydice de Cristoph Willibald von Gluck

Claire Brua donne du caractère à Orphée

D'une production sans grand relief d'Orphée et Eurydice à Rennes, on retiendra le beau timbre sombre de la jeune mezzo Claire Brua dont on avait déjà apprécié les prestations montéverdiennes.
 

Opéra, Rennes
Le 11/11/1999
Roger TELLART
 



Les 3 dernières critiques de concert

  • Salzbourg 2018 (2) : Affreux, sales et méchants

  • Salzbourg 2018 (1) : Justice pour Josef K.

  • Bayreuth 2018 (2) : Libellules sous haute tension

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)




  • Hors des querelles et des débats qu'il soulevait encore au début du siècle, le Chevalier Gluck, honni par Debussy (qui l'accusait d'avoir dénaturé la musique française pour un siècle), a retrouvé aujourd'hui auprès du public sa vraie stature de dramaturge, juste avant l'ineffable accomplissement mozartien.
    Au coeur de ce renouveau, Orphée et Eurydice palpite en cette extrême fin de millénaire sur les scènes de l'Hexagone. Seulement, les moyens et les ambitions diffèrent, les représentations de l'Opéra de Rennes ne pouvant ainsi affronter à armes égales le luxe visuel de Robert Wilson qui, peu avant, signait avec la complicité remarquée de John Eliot Gardiner, la production, tout de même assez controversée au plan expressif, du Théâtre du Châtelet à Paris.
    On n'insistera pas sur les approximations, à Rennes, de l'orchestre local que Christophe Talmont dirigeait dans la version revisitée par Berlioz. Ni sur les images minimalistes d'une mise en scène-chorégraphie qui peut s'oublier dès le rideau baissé. Mais on se consolera avec l'indiscutable point fort du spectacle : l'Orphée superbement caractérisé de Claire Brua, chez qui le chant ne cesse d'être à la fois serviteur et maître du verbe.




    Opéra, Rennes
    Le 11/11/1999
    Roger TELLART

    Orphée et Eurydice de Cristoph Willibald von Gluck
    Direction Musicale : Christophe Talmont
    Mise en scène, chorégraphie : Maryse Delente
    Scénographie : Arièle Bonzon
    Costumes : Catherine Delente
    Ballet du Nord, Orchestre de Bretagne, Choeur de l'Opéra de Rennes
    Avec Claire Brua (Orphée), Catherine Dubosc (Eurydice), Jaël Azzaretti (Amour).

     


      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com