altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS 20 août 2018

Passion selon Saint-Jean de Bach sous la direction de Frieder Bernius en l'église Saint-Thomas de Leipzig.

La présence bienveillante de Bach

Frieder Bernius

Jean-Sébastien Bach veille désormais dans sa dernière demeure aux destinées de l'église Saint-Thomas de Leipzig. L'interprétation de la Passion selon Saint-Jean par les solistes, les choeurs et l'orchestre de Stuttgart sous la direction de Frieder Bernius, lors du Festival Bach, a constitué un grand moment d'élévation spirituelle.
 

Thomaskirche, Leipzig
Le 31/05/2006
Michel LE NAOUR
 



Les 3 dernières critiques de concert

  • Salzbourg 2018 (2) : Affreux, sales et méchants

  • Salzbourg 2018 (1) : Justice pour Josef K.

  • Bayreuth 2018 (2) : Libellules sous haute tension

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)




  • L'écoute d'une Passion de Bach dans l'église Saint-Thomas de Leipzig où le compositeur a officié de 1724 jusqu'à sa mort a, plus qu'une valeur d'authenticité, une charge émotionnelle. On l'aura vérifié lors de ce dernier Festival Bach tant la ferveur manifestée par un public peu soucieux de représentation transparaît à chaque mot et à chaque phrase musicale qui jaillissent du balcon vers le ciel.

    À vrai dire, la conception du chef Frieder Bernius à la tête de ses troupes de Stuttgart est digne de tous les éloges. En effet, dans la version remaniée pour la dernière fois par le compositeur, qui fut donnée dans l'église en 1749, un an avant sa mort, chaque interprète se sent concerné par cette parfaite compréhension d'une oeuvre de foi qui constitua pour son auteur une carte de visite lorsqu'il fut enfin sollicité en 1722, pour occuper le poste de cantor à l'école de Saint-Thomas.

    Page intime malgré sa dimension, d'une humanité bouleversante, la Passion selon Saint-Jean fait appel sans concession théâtrale à des moyens modestes où le drame est entretenu par la présence généreuse des choeurs. L'oeuvre, sous l'autorité chaleureuse de Bernius, familier des compositeurs des XVIe et XVIIe siècles du Nord de l'Allemagne, prend sa véritable dimension. Les Choeurs et l'Orchestre baroque de Stuttgart répondent comme un seul homme aux intentions du chef qui allège la pâte sonore au profit d'une tension dramatique où l'austérité de la vision ? Heinrich Schütz n'est pas loin ? n'interdit pas la puissance de la représentation.

    Les solistes adhèrent avec enchantement à cette chaleureuse communion. En Évangéliste, Andreas Weller atteint des sommets d'intensité par une déclamation pure qui rappelle celle de son maître Christoph Prégardien et parfois l'espace d'un instant aussi Ernst Haefliger. Le Jésus Sebastian Noack ? qui a étudié avec Fischer-Dieskau ? a la profondeur qu'exigent le sacrifice et la grandeur de la parole de Dieu. L'Anglais Peter Harvey ? qui nous a jadis enchanté dans le Voyage d'hiver de Schubert ? est d'une musicalité sans faille dans Pilate, comme d'ailleurs l'alto aérien de Daniel Taylor.

    Seule peut-être la soprano argentine Maria Cristina Kiehr ? qui a travaillé avec tout le gratin de la musique baroque ? est-elle un peu réservée et ne dégage-t-elle pas, dans les arie, malgré la pureté de la voix, toute l'émotion contenue dans ces pages de prière et d'action de grâce. Quoi qu'il en soit, après le choeur final, l'esprit reste possédé par une musique à l'envoûtement si prégnant qu'elle demeure longtemps présente dans les mémoires.




    Thomaskirche, Leipzig
    Le 31/05/2006
    Michel LE NAOUR

    Passion selon Saint-Jean de Bach sous la direction de Frieder Bernius en l'église Saint-Thomas de Leipzig.
    Jean-Sébastien Bach (1685-1750)
    Passion selon Saint-Jean, BWV 245 (1724)
    Version de 1738-1739
    Maria Cristina Kiehr (soprano)
    Daniel Taylor (alto)
    Andreas Weller (ténor)
    Sebastian Noack et Peter Harvey (basses)

    Kammerchor und Barockorchester Stuttgart
    direction : Frieder Bernius

     


      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com