altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
dťsinscription




CRITIQUES DE CONCERTS 24 septembre 2020

Marius Constant - Des saisons en enfer

Les amours des poètes
© Mat Burnie

La passion réciproque de Verlaine et Rimbaud est de notorité publique, Marius Constant en a fait un sujet d'un mélomane lyrique qui ne manque pas d'intérêt.
 

Auditorium Maurice Ravel, Lyon
Le 22/12/1999
Michel PAROUTY
 



Les 3 dernières critiques de concert

  • Retour √† la vie moderne

  • Salzbourg 2020 (5) : R√©apprendre la coh√©sion

  • Salzbourg 2020 (4) : √Čvidence bruckn√©rienne

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)




  • Dans les ann√©es 1980, Marius Constant conquit un tr√®s large public avec La Trag√©die de Carmen, adaptation libre et fid√®le de l'op√©ra-comique de Georges Bizet. Apr√®s avoir, derni√®rement, imagin√© une rencontre pour le moins impr√©vue entre le divin marquis de Sade et Sainte Th√©r√®se d'Avila, il conte aujourd'hui, toujours avec la complicit√© de l'√©crivain Pierre Bourgeade, les scandaleuses amours de Paul Verlaine et d'Arthur Rimbaud. Il a choisi la forme strictement d√©finie du m√©lodrame lyrique, m√™lant le parl√© et le chant√© en un ensemble fluide qui suit un habile d√©coupage. Le texte est sobrement imag√© mais souffre in√©vitablement de la rude concurrence que lui opposent les po√®mes des deux principaux protagonistes, largement cit√©s. La partition, qui privil√©gie le quatuor √† cordes, n'h√©site pas √† exploiter les couleurs des percussions, du piano et de l'orgue. Quant √† l'√©criture vocale, particuli√®rement flatteuse pour Verlaine, qu'incarne avec √©motion Nicolas Courjal, elle ne se d√©partit jamais d'un lyrisme de bon aloi. Avoir confi√© le r√īle de Rimbaud √† une mezzo soprano (parfois doubl√©e par un danseur) peut para√ģtre insolite et ce clin d'¬úil au Ch√©rubin de Mozart ou √† l'Oktavian de Richard Strauss enl√®ve malgr√© tout une partie de sa cr√©dibilit√© dramatique au couple maudit, m√™me si Sophie Rehbinder ne manque pas d'aplomb. Une r√©v√©lation : William Mesguich, com√©dien qui br√Ľle les planches et campe un √©trange policier aux allures de vautour. Laurent Petigirard est au pupitre ; il donne au discours rigueur et naturel. Et c'est Daniel Mesguich qui met en sc√®ne avec ses tics habituels (personnages d√©doubl√©s et entassements de livres) cette cr√©ation parisienne d'un spectacle attachant mais sans surprise, command√© par le Printemps de Arts de Monte-Carlo, o√Ļ il fut pr√©sent√© en mai dernier.




    Auditorium Maurice Ravel, Lyon
    Le 22/12/1999
    Michel PAROUTY

    Marius Constant - Des saisons en enfer
    Direction musicale : Laurent Petitgirard
    Mise en scène : Daniel Mesguich
    Avec Sophie Rehbinder (Rimbaud), Nicolas Courjal (Verlaine), Sarah Mesguich (Madame Verlaine), Sophie Teulon (la soeur de Rimbaud), William Mesguich (un policier).

     


      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com