altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
dťsinscription




CRITIQUES DE CONCERTS 17 février 2020

Emmanuel Krivine fait ses adieux à l'Orchestre National de Lyon.

Une ode pas vraiment réjouie

Pour son dernier concert dans l'Auditorium Maurice Ravel à la tête du National de Lyon, Emmanuel Krivine a choisi la 9e de Beethoven en guise de révérence symphonique.
 

Auditorium Maurice Ravel, Lyon
Le 20/05/2000
Gérard CORNELOUP
 



Les 3 dernières critiques de concert

  • Gluck en noir et blanc

  • Philosophie des lumi√®res

  • Perles de culture

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)




  • Le paysage musical lyonnais n'en finit pas de se modifier. Apr√®s l'arriv√©e d'Alain Durel √† l'Op√©ra et le d√©part annonc√© de Gilbert Amy du Conservatoire sup√©rieur, c'est au tour de l'Orchestre National de perdre l'√©t√© prochain √† la fois son directeur g√©n√©ral Patrice Armengau, et son directeur musical Emmanuel Krivine. Pour faire ses adieux musicaux et symphoniques aux Lyonnais, le maestro avait port√© son choix sur l'une de ses partitions de pr√©dilection : la c√©l√®brissime Neuvi√®me symphonie de Beethoven. Au-del√† de l'√©motion pr√©visible qui accompagnait cet ultime concert tr√®s applaudi, force est de reconna√ģtre que l'ex√©cution, brillante et contrast√©e √† souvent p√Ęti de tempi trop rapides pour ne pas dire h√Ętifs (allegro initial), d'une direction vigoureuse mais manquant de flexibilit√© (adagio assez peu cantabile), et d'un quatuor vocal h√©t√©rog√®ne et dispers√©, que n'arrivait pas toujours √† contrebalancer la coh√©sion du Choeur Philharmonique de Prague. On attend maintenant les adieux lyriques du maestro qui dirigera dans quelques semaines le Faust de Gounod √† l'Op√©ra National de Lyon.




    Auditorium Maurice Ravel, Lyon
    Le 20/05/2000
    Gérard CORNELOUP

    Emmanuel Krivine fait ses adieux à l'Orchestre National de Lyon.
    Neuvième symphonie de Beethoven
    Orchestre National de Lyon
    Direction : Emmanuel Krivine
    Avec Alessandra Marc (soprano), Suzanne Poretsky (mezzo-soprano), Kim Begley (ténor), Cornelius Hauptmann (basse).

     


      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com