altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS 17 octobre 2018

Concert de l'Orchestre National de France sous la direction de Kurt Masur, avec la participation de la violoniste Sarah Nemtanu et du violoncelliste Raphaël Perraud au Théâtre des Champs-Élysées, Paris.

Premiers de cordée

Programme éminemment germanique mais d'une belle cohérence que propose l'Orchestre National avec en solistes les premiers pupitres de violon et de violoncelle rivalisant de connivence dans le Double concerto de Brahms. Kurt Masur se révèle ensuite impérial dans la colossale Symphonie alpestre de Richard Strauss.
 

Théâtre des Champs-Élysées, Paris
Le 29/11/2007
Michel LE NAOUR
 



Les 3 dernières critiques de concert

  • Patchwork vocal

  • Au-delà du miroir

  • Colossal combo

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)




  • Rares sont les occasions où les solistes d'un orchestre peuvent s'exprimer dans les oeuvres concertantes. La règle est en la matière frustrante, qui laisse plutôt à des interprètes de renom le soin de tenir le haut de l'affiche. La violoniste Sarah Nemtanu et le violoncelliste Raphaël Perraud qui font les beaux jours de l'Orchestre National depuis l'arrivée de Masur manifestent un engagement de tous les instants dans une interprétation très enlevée du Double concerto pour violon et violoncelle de Brahms, en parfaite complicité avec un chef attentif à la veine rhapsodique et au lyrisme exalté.

    Une interprétation qui ne recherche pas l'originalité à tout prix mais qui répond avec intensité et générosité aux intentions du compositeur. Cette joie de faire de la musique ensemble trouve également dans le Duo transylvanien de Bartók donné en bis son expression la plus fidèle.

    La Symphonie alpestre de Richard Strauss qui s'ensuit n'encombre pas les programmes de concert. Jadis Böhm, Karajan, Kempe savaient à leur manière nous guider sur les sommets. Aujourd'hui Haitink, Janowski, Järvi, Thielemann ont repris le flambeau. On comprend cette relative pénurie de prétendants à la succession tant cette immense page d'orchestre nécessite de moyens gigantesques ? en l'occurrence 123 instrumentistes comprimés ce soir sur la scène du Théâtre des Champs-Élysées ? ainsi qu'une maîtrise et un équilibre des plans sonores que seules les baguettes d'expérience sont en général susceptibles de restituer.

    Kurt Masur, qui parle dans son arbre généalogique, arpente ce maelström sonore impressionnant avec aisance et rigueur. Dans cette ascension narrative du Zugspitze, depuis le lever du jour jusqu'à la tombée de la nuit, il s'affirme entre orages et panthéisme comme un véritable deus ex machina. Le panorama somptueux qu'il propose n'alourdit jamais le trait, évite la tentation de la grandiloquence au profit d'une clarté de discours, rendant à l'auteur du Chevalier à la rose l'hommage qu'il recherchait.

    Le génie de Richard Strauss s'exprime en effet avec le plus d'acuité quand il parle à la première personne ! Kurt Masur, malgré l'efficacité de sa direction, ne peut empêcher que la démonstration orchestrale parfois extérieure l'emporte sur l'effusion des sentiments, mais il sait ménager de sublimes instants extatiques de poésie ? le Coucher de soleil et la Nuit vécus comme un moment d'éternité ? et susciter une progression majestueuse et tout à fait saisissante ? Orage et tempête ? en dépit de l'acoustique à la limite de la saturation du TCE.




    Théâtre des Champs-Élysées, Paris
    Le 29/11/2007
    Michel LE NAOUR

    Concert de l'Orchestre National de France sous la direction de Kurt Masur, avec la participation de la violoniste Sarah Nemtanu et du violoncelliste Raphaël Perraud au Théâtre des Champs-Élysées, Paris.
    Johannes Brahms (1833-1897)
    Double concerto pour violon, violoncelle et orchestre en la mineur op. 102 (1887)
    Sarah Nemtanu, violon
    Raphaël Perraud, violoncelle

    Richard Strauss (1864-1949)
    Eine Alpensinfonie, op. 64 (1915)

    Orchestre national de France
    direction : Kurt Masur

     


      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com