altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS 24 octobre 2020

John Nelson dirige L'Amour masqué de Messager au Théâtre des Champs-Elysées, France.

Messager sans mascarade
© Orchestre de Paris

Quand deux personnages comme Sacha Guitry et André Messager se rencontrent en 1923, cela donne L'Amour Masqué. Et quand John Nelson et Jean-Laurent Cochet se retrouvent au Théâtre des Champs Elysées en ce mardi 20 juin, cette comédie musicale revit de son charme, de son humour et de son élégance.
 

Théâtre des Champs-Élysées, Paris
Le 20/06/2000
Pauline GARAUDE
 



Les 3 dernières critiques de concert

  • Saint François SDF

  • Chamboule-tout

  • En attendant Görge…

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)




  • L'Ensemble Orchestral de Paris a fini sa saison dans la joie et la bonne humeur. Entre la langue de Guitry -subtile par sa ponctuation et son goût du bon mot - et la musique de Messager -succession de mélodies narratives riches d'harmonies fauconneaux, de rythmes et de couleurs-, il ne pouvait en être autrement.
    Bien qu'il ne soit pas rompu au verbe de Molière depuis sa naissance, John Nelson se révèle un chantre très respectueux de la langue française : sa battue précise mais flexible en épouse finement l'articulation. Emmenés par Nelson, les différents pupitres mêlent richesse de coloris et raffinement rythmique tout au long de l'oeuvre : de l'emphase mélodique des grands legato-sostenuto, aux attaques d'une douceur cristalline des cordes dans les passages dramatiques, en passant par la verve des pastiches birmans, du tango et de Carmen.
    Ajoutons à cette agilité orchestrale le jeu des acteurs. Par sa mise en scène pleine de finesse -basée sur la gestuelle-, J.-L. Cochet livre un spectacle à la fois discret et divertissant. Mots d'esprit et fantaisie y font bon mariage. Et si l'humour des personnages est exagéré par l'alternance entre le parlé et le chanté, les solistes possèdent une diction et un sens de la déclamation si accompli que jamais on ne sombre dans la vulgarité.
    La dernière mesure est jouée. Les masques ont chus. Le public veut encore rire, les artistes encore s'amuser. C'est après trois bis, que tout le monde s'est quitté. À regret.




    Théâtre des Champs-Élysées, Paris
    Le 20/06/2000
    Pauline GARAUDE

    John Nelson dirige L'Amour masqué de Messager au Théâtre des Champs-Elysées, France.
    L'Amour Masqué d'André Messager
    Livret de Sacha Guitry
    Ensemble Vocal Michel Piquemal
    Ensemble Orchestral de Paris
    Direction: John Nelson
    Mise en scène, découpage et adaptation: Jean-Laurent Cochet
    Avec Annick Massis (Elle), Jacques Mougenot (Lui), Michel Trempont (le baron d'Agnot), Francis Dudziak (le Maharadjah), Jean-Laurent Quiché (l'interprète Marie Stéphane Bernard (1ère servante), Anne Marguerite Western (2ème servante).

     


      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com