altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS 16 octobre 2018

Concert de l’Orchestre philharmonique de Radio France sous la direction d’Eliahu Inbal, avec la participation de la mezzo-soprano Waltraud Meier au festival de Radio France et Montpellier 2009.

Montpellier 2009 (2) :
Dialogue de sourds

La venue de la mezzo Waltraud Meier était l'un des événements du festival de Radio France et Montpellier. Mais ses Quatre derniers Lieder de Strauss souffrent d'une mauvaise entente musicale avec la lecture du chef israélien Eliahu Inbal, qui fait rutiler le Philharmonique de Radio France avec une puissance énergisante dans des pièces de Dvořák et Zemlinsky.
 

Opéra Berlioz - Le Corum, Montpellier
Le 25/07/2009
Laurent VILAREM
 



Les 3 dernières critiques de concert

  • Patchwork vocal

  • Au-delà du miroir

  • Colossal combo

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)




  • Après avoir accueilli le National et son directeur musical Daniele Gatti, le festival de Montpellier invitait une autre formation de Radio France, le Philharmonique. À la baguette, un chef que l'on connaît finalement assez mal dans notre pays, pour avoir principalement fait carrière en Allemagne, l'Israélien Eliahu Inbal.

    Et pourtant, dès les premières mesures du Carnaval de Dvořák qui ouvrent cette soirée au Corum de Montpellier, le moins que l'on puisse dire, c'est que l'art d'Inbal impressionne. L'Orchestre Philharmonique de Radio France affiche une puissance et une cohésion qu'on ne lui entend pas si souvent à Paris. Même constat pour la longue 2e symphonie d'Alexandre Zemlinsky, annoncée dans le programme en création française, rappelant par ce biais la politique de raretés dont Montpellier s'est fait depuis de nombreuses années l'infatigable héraut.

    Cette œuvre de 1897 n'a pourtant rien d'inoubliable : improbable mélange de Brahms et de Beethoven, elle témoigne avant tout de la Vienne conquérante de l'avant-première guerre mondiale, et rappelle à quel point le jeune Zemlinsky s'inscrivait dans le sillon de son contemporain Gustav Mahler.

    Pourtant, par cette symphonie, on comprend mieux comment l'intégrale discographique des symphonies de Mahler que le chef israélien a accompli dans les années 1980 à la tête de l'Orchestre de la Radio de Francfort a pu surprendre, ravir voire choquer. Ici en effet, point de fusion des timbres, mais une séparation presque grossière des pupitres et des épisodes, qui créent une lecture par couches qui se superposent avec un irrésistible élan vital. Pas le moindre pathos mais une lecture très appuyée, démonstrative et qui vous emporte comme un avion en ligne directe.

    Original, Inbal montre néanmoins ses limites dans les Quatre derniers Lieder de Strauss où il accompagne Waltraud Meier. Ce qui constituait l'événement crucial de la soirée, et l'un des points forts de tout le festival, tombe à plat, tant l'équilibre entre la voix et l'orchestre ne sera jamais trouvé, tant même Inbal et son orchestre presque cru, et le chant apollinien de la mezzo allemande se contredisent et s'annulent.

    Le sublime Im Abendrot avancera ainsi à la vitesse de la lumière, sans aucun mystère ni émotion. Meier cherche bien à ralentir ou à faire des nuances, quand Inbal démonte sauvagement la mécanique de la partition pour offrir une lecture aussi criarde que décapante. Chacun sera resté dans sa tradition, ou à défaut n'aura pas voulu s'adapter à l'autre ou la bousculer. On oubliera donc ces Lieder-là aussitôt entendus.




    Opéra Berlioz - Le Corum, Montpellier
    Le 25/07/2009
    Laurent VILAREM

    Concert de l’Orchestre philharmonique de Radio France sous la direction d’Eliahu Inbal, avec la participation de la mezzo-soprano Waltraud Meier au festival de Radio France et Montpellier 2009.
    Antonin Dvořák (1841-1904)
    Carnaval, ouverture de concert

    Richard Strauss (1864-1949)
    Vier letzte Lieder
    Waltraud Meier, mezzo-soprano

    Alexander von Zemlinsky (1871-1942)
    Symphonie n° 2 en si bémol majeur

    Orchestre Philharmonique de Radio-France
    direction : Eliahu Inbal

     


      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com