altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS 15 septembre 2019

Suite du Cycle Mahler du Festival de Saint-Denis, France.

Le choc d'un Titan

Mahler est depuis vingt ans l'un des compositeurs fétiche du festival de St Denis. À la tête de l'Orchestre National, Youri Temirkanov qui est l'actuel directeur musical du Philharmonique de Saint-Pétersbourg célèbre Mahler avec effusion.
 

Basilique, Saint-Denis
Le 29/06/2000
Michel PAROUTY
 



Les 3 dernières critiques de concert

  • Vieux prĂŞtre d’IsraĂ«l

  • Salzbourg 2019 (8) : Et puis s’en va…

  • Salzbourg 2019 (7) : Diablement drĂ´le

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)




  • Le festival de Sant-Denis tire Ă  sa fin. InvitĂ© privilĂ©giĂ©, l'Orchestre National de France, avec lequel Riccardo Muti fit des merveilles dans le " Requiem Ă  la mĂ©moire de Louis XVI " de Cherubini, affronte cette fois Mahler sous la direction de Youri Temirkanov. La " Première Symphonie ", dite " Titan ", porte ici son nom Ă  merveille. C'est avec une Ă©nergie indomptable que le chef impose sa vision, sans baguette mais le coeur sur la main, le geste auguste et large, et ce dès les premières mesures du " Langsam " initial, exigeant de l'orchestre une densitĂ© sonore maxima sans que, pourtant, la pâte instrumentale s'Ă©paississe, ou que la respiration se rarĂ©fie. Il est certain qu'Ă  la longue une telle exubĂ©rance tourne Ă  la monotonie, et que la surprise ne joue plus, mĂŞme si le finale est animĂ© d'une puissance quasi tellurique. Au fini du dĂ©tail, Termikanov prĂ©fère une vue d'ensemble soutenue par un souffle qui semble inextinguible. En plus petit nombre dans les Kindertotenlieder, les instrumentistes trouvent des couleurs plus fines. Et Nathalie Stutzmann dĂ©taille ces textes hors du temps avec une voix au grain rare mais Ă  la projection parfois un peu courte. Sa sensibilitĂ© et sa retenue s'accommoderaient mieux, sans doute, d'un partenaire plus discret. Mais on ne pourra pas reprocher Ă  ce Mahler atypique et hyper-slave de manquer de sincĂ©ritĂ©, et de tempĂ©rament !




    Basilique, Saint-Denis
    Le 29/06/2000
    Michel PAROUTY

    Suite du Cycle Mahler du Festival de Saint-Denis, France.
    Symphonie n° 1 et Kindertotenlieder de Gustav Mahler
    Orchestre National de France
    Direction : Youri Temirkanov
    Avec Nathalie Stutzmann (contralto).

     


      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com