altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
dťsinscription




CRITIQUES DE CONCERTS 22 septembre 2020

Orfeo triomphe des éléments

C'est Beaune qui, comme chaque ann√©e, a ouvert la ronde des festivals de l'√©t√©. Avec la fi√®vre monteverdienne de ce samedi 1er juillet o√Ļ L'Orfeo √©tait confi√© √† l'inimitable savoir-faire de Jordi Savall √† la t√™te de la Capella Reial de Catalunya et du Concert des Nations.

 

Festival de, Beaune
Le 01/07/2000
Roger TELLART
 



Les 3 dernières critiques de concert

  • Retour √† la vie moderne

  • Salzbourg 2020 (5) : R√©apprendre la coh√©sion

  • Salzbourg 2020 (4) : √Čvidence bruckn√©rienne

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)




  • Le temps n'est pas exactement radieux en France en cette p√©riode estivale. D'entr√©e, un violent orage faillit nous priver de l'op√©ra fondateur du Cr√©monais, chass√© de la Cour des Hospices fameuse pour n'√™tre finalement donn√© qu'√† minuit en la Basilique Notre-Dame !
    H√©ro√Įque, le tr√®s nombreux public fut r√©compens√© de son attente par une repr√©sentation install√©e, d√®s la toccata liminaire, dans l'excellence. Plus pr√©cis√©ment, Savall s'implique ici dans un processus inexorable, √† l'√©coute des symboles et des signes (magiques, christiques) dont la musique est satur√©e ; et, en m√™me temps, supr√™mement attentif au rythme d'un recitativo inspir√©, en toute occasion, de la parole et du pouvoir du mot.
    De plus, il sait jouer en ma√ģtre de l'espace a priori r√©ducteur de la version de concert, pour livrer l'oeuvre √† une urgence fondamentale qui dit aussi bien le vertige du drame que la fracture de l'affliction. Et son charisme fait le reste, f√©d√©rant les √©nergies et les ferveurs, d'abord √† l'orchestre : celui, superbe de couleurs, de brio, du Concert des Nations, puis aux voix o√Ļ vibre l'humanit√© de Furio Zanasi, chanteur si juste, diseur si vrai dans le r√īle-titre. Un talent qui ne doit pas pour autant faire oublier la Messag√®re de Gloria Banditelli, le Charon au creux de l'ab√ģme d'Antonio Abete, le Pluton altier de Daniele Carnovitch, et, bien √©videmment, la Musica sublim√©e de Montserrat Figueras, telle une fragile image mystique.




    Festival de, Beaune
    Le 01/07/2000
    Roger TELLART



      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com