altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS 22 février 2018

Récital Gloria Banditelli au Festival de Musique et d'Art Baroque en Tarentaise

Un grain de voix stupéfiant

Contralto au timbre unique, Gloria Banditelli appartient sans conteste au cercle des " gardiens " des règles de chant baroque italien, et chacune de ses apparitions est un régal pour qui prise un respect scrupuleux des partitions et des pratiques de cette époque.
 

Eglise Saint-Pierre, Naves
Le 08/08/2000
Yutha TEP
 



Les 3 dernières critiques de concert

  • Tristan entre en régression

  • Grande musique,
    grands interprètes

  • Un roi Carotte aux petits oignons

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)




  • Après Jordi Savall, le Concerto Soave et Maria Cristina Kiehr, c'est au tour de Gloria Banditelli de se produire dans l'écrin doré des petites églises baroques de Tarentaise, cette fois l'église Saint-Pierre de Naves.
    Le programme reflète fidèlement le minutieux travail que Banditelli a mené au cours de sa carrière : Alessandro Scarlatti d'abord, Porpora ensuite (Destatevi o pastori), et bien entendu, Haendel (cantate Dolce e pur d'amor l'affano). L'Orfeo de Jordi Savall et L'Incoronazione di Poppea avec Garrido, à Beaune, l'avaient imposée comme une tragédienne exceptionnelle ; le récital pour voix seule et continuo révèle une musicienne accomplie. L'audience s'est délectée de ce timbre crémeux, de cette voix égale sur toute l'étendue du registre (manifeste en particulier dans Porpora, avec des montées irréprochables dans l'aigu) et de cette diction d'une clarté exemplaire. Très en forme et chez elle dans cette musique intimiste et raffinée, la chanteuse a traduit avec beaucoup de classe l'atmosphère élégiaque de Scarlatti et de Haendel, avec une science du legato sans faille, tout en rendant avec acuité les insolences et les violences étonnantes du Nerone du même Scarlatti. Il faut signaler la prestation remarquable d'éloquence et de tenue de Fabio Bonizzoni (un habitué d'Europa Galante et de La Venexiana), dont la complicité avec la chanteuse est manifeste, et qui, dans la Toccata en fa majeur de Galuppi et la Sonate en ré mineur K 77 de Domenico Scarlatti, a avec pertinence saisi l'occasion de faire valoir une virtuosité certaine et une énergie réjouissante. Le public a pleinement goûté cette soirée enthousiasmante, et a fait un triomphe à Gloria Banditelli. Sara Mingardo exceptée, on voit mal qui pourrait mieux concilier, à l'heure actuelle, une telle maîtrise stylistique avec des moyens vocaux aussi rares.




    Eglise Saint-Pierre, Naves
    Le 08/08/2000
    Yutha TEP

    Récital Gloria Banditelli au Festival de Musique et d'Art Baroque en Tarentaise
    Récital Gloria Banditelli, mezzo-soprano
    Fabio Bonizzoni, clavecin
    Oeuvres d'Alessandro Scarlatti, Dominico Scarlatti, Baldassare Galuppi, Nicola Porpora & Georg Friedrich Haendel.

     


      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com