altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS 18 octobre 2018

Mediterraneo par l’ensemble l’Arpeggiata sous la direction de Christina Pluhar à la salle Gaveau, Paris.

Aux pays où pousse l’olivier

Pour la promotion de Mediterraneo, son dernier album paru récemment chez Virgin, Christina Pluhar et son ensemble l’Arpeggiata ont réuni le temps d’un concert à Gaveau tous les participants à ce formidable voyage aux pays où pousse l’olivier. Grand succès pour tous et triomphe mérité pour Mísia, invitée d’honneur de la soirée.
 

Salle Gaveau, Paris
Le 19/03/2013
Olivier BRUNEL
 



Les 3 dernières critiques de concert

  • Patchwork vocal

  • Au-delà du miroir

  • Colossal combo

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)




  • Christina Pluhar a réellement depuis la parution de son enregistrement La Tarantella (Alpha) en 2001 et jusqu’à ce récent Mediterraneo (Virgin) acquis un public fidèle et enthousiaste. Aussi la salle Gaveau débordait-elle pour ce concert lancement et point de départ d’une tournée qui va mener l’Arpeggiata et ses hôtes de ce parcours des musiques des pays de la Méditerranée étendue au Portugal, de Besançon à Londres où l’ensemble sera en résidence au Wigmore Hall la saison prochaine, en passant par Bergen, Istanbul, Nantes, Montpellier, Düsseldorf et Saint-Michel-en-Thiérache.

    Passée la légère surprise de découvrir que les voix des uns et des autres (excepté Mísia) sonnent en réalité moins présentes que dans l’enregistrement de studio, on a pu apprécier tout au long de ces quasiment deux heures de concert ce que le disque n’offre pas, un véritable spectacle.

    Car si Mísia (que l’on avait quittée avec la coupe garçonne, et qui arbore une coiffure beaucoup plus traditionnellement portugaise), somptueusement accompagnée par les guitares idoines, est la reine de la soirée et se taille la part du lion avec cinq interventions, des fados tous différents de style, les voix des autres chanteurs malgré la sonorisation, ne se fondent pas avec autant de bonheur que dans le disque.

    Les autres invités réservaient aussi des surprises. Le fait que Vincenzo Capezzuto, qui interprète avec sa voix à la tessiture ambiguë les chants de l’Italie du Sud, ait été dans une autre vie un danseur de très haut niveau, apportait au spectacle une animation que l’on ne trouve pas dans les concerts des ensembles de musique ancienne.

    Bonne danseuse aussi, la Grecque Katerina Papadopoulou interprète des mélodies très rythmées qui appelent le mouvement. Plus hiératique, la soprano catalane Raquel Andueza est aussi une sensation vocale de la soirée. Anna Dego, comédienne et danseuse prête quant à elle un concours efficace à la théâtralisation d’un concert qui s’est achevé après quelques improvisations mémorables notamment des deux musiciens invités de Turquie sur des instruments spectaculaires (qanun et saz) par une ébouriffante séance de rap et street dance.

    Il a fallu toute la gravité et la sérénité de Mísia avec son dernier fado le fameux et poignant Amor de mel, amor de fel, pour décider le public à laisser partir les musiciens, tous une rose rouge à la main.




    Salle Gaveau, Paris
    Le 19/03/2013
    Olivier BRUNEL

    Mediterraneo par l’ensemble l’Arpeggiata sous la direction de Christina Pluhar à la salle Gaveau, Paris.
    Are mou Rindineddha Traditional (Canto greco-salentino)
    Sem saber Carlos Paredes (Portugal)
    Hasapiko Traditional (Greece)
    Tres sirenas Anonym (17th century)
    Hicaz Sultan Abdulaziz (19th century Ottoman, Turkey)
    Pizzica di San Vito Traditional (Salento)
    Amygdalaki tsakisa Traditional (Greece)
    La dama d’Aragó Traditional (Catalonia)
    Improvisation qanun & saz (Turkey)
    De Santany viaig partir Traditional (Mallorca)
    Rosa negra no meu peito (Fado Corrido) Portugal
    Thalassa lypisou Traditional (Greece)
    Tradtional (Canto greco-salentino)
    O Pajem Alfredo Marceneiro (Portugal)
    Sfessania Improvisation (Salento)
    Agapimu fidela protini Traditional (Canto greco-salentino)
    Cantigas de portugueses (Fado Magala) Portugal
    Los delfines Diego Pisador (Spain, 16th century)
    Amor de mel, amor de fel Carlos Gonçalves (Portugal)
    Ensemble L’Arpeggiata
    direction : Christina Pluhar

     


      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com