altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS 17 août 2018

Quatre concerts baroques au Festival de Sablé sur Sarthe

Sablé pétille baroque

On parle de plus en plus du Festival de Sablé. Sans doute parce que cette jolie localité des bords de Sarthe a désormais pris place dans la cour des grands festivals baroques par la qualité de sa programmation. On y a entendu notamment Gérard Lesne et Chiara Banchini en grande forme.

 

Festival de Sablé, Sablé
Le 25/08/2000
Michel PAROUTY
 



Les 3 dernières critiques de concert

  • Salzbourg 2018 (2) : Affreux, sales et méchants

  • Salzbourg 2018 (1) : Justice pour Josef K.

  • Bayreuth 2018 (2) : Libellules sous haute tension

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)




  • Une quinzaine de concerts en quatre jours : Jean-Bernard Meunier, le directeur artistique des lieux, opte pour l'ivresse musicale.
    On ne l'atteint pas vraiment avec le Florilegium de Londres réduit à quatre membres dont émerge l'excellent flûtiste Ashley Solomon, seul capable d'honorer justement Telemann (Le Bailleul, le 25 août), encore moins avec l'ensemble Stradivaria de Daniel Cuiller, très ordinaire de son dans Rameau et Francoeur (Noyen-sur-Sarthe, le 26 août).
    Adriana Fernandez, pulpeuse soprano au regard de braise, et Christophe Einhorn, ténor très scupuleux, sauvent, par leur musicalité et leur conviction, Il Trionfo del Tempo e del Disinganno de Haendel, et font oublier Marianne Hellgren, voix de soubrette sans grande personnalité, et Martin Oro, alto au grave généreux mais conteur insignifiant. Martin Gester ne voit pas les chanteurs, placés devant lui, et, à la tête d'un Parlement de Musique qui subit de plein fouet les effets de la chaleur, se contente de les enfermer dans un cadre très strict, bridant leur imagination et leur envol dans une partition pleinement italienne dirigée à l'allemande (Meslay-du-Maine, le 25 août).
    Gérard Lesne, en revanche, est superbe dans Haendel et Vivaldi, avec un timbre opulent, un dynamisme, une sûreté qui s'accommodent aussi bien de la virtuosité que de l'émotion (La Chapelle d'Aligné, le 25 août). Chiara Banchini et ses complices de l'Ensemble 415, ne peuvent empêcher leurs instruments de souffrir de la température ; ils n'en sont pas moins imbattables de verve et de fantaisie, révélant, en outre, un concerto pour quatre violons du Florentin Giuseppe Valentini dont ils font un moment palpitant de théâtre musical (Loué, le 26 août).






    Festival de Sablé, Sablé
    Le 25/08/2000
    Michel PAROUTY

    Quatre concerts baroques au Festival de Sablé sur Sarthe
    -"Les Quatuors Parisiens et Fantaisies" de Telemann par l'ensemble Florilegium de Londres
    -"Suites de Symphonies" de Rameau et Francoeur par l'ensemble Stradivaria
    Direction : Daniel Cuiller
    -"Airs d'Opéras" de Haendel et Vivaldi par l'ensemble Il Seminario Musicale
    Direction et Chant : Gérard Lesne
    - " Il Trionfo del Tempo e del Disinganno " de Haendel
    Le Parlement de Musique
    Direction : Martin Gester
    avec Marianne Hellgren, Adriana Fernandez, Sopranos, Martin Oro, Alto et Christophe Einhorn, Tenor
    -"Roma 1700 : Corelli et ses élèves"
    ?uvres de Geminiani, Muffat et Valentini
    Ensemble 415
    Direction : Chiara Banchini

     


      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com