altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS 22 février 2018

La Grande Duchesse d’après Offenbach par la compagnie les Brigands au Théâtre de l’Athénée, Paris.

Les Brigands attaquent la Grande Duchesse
© Claire Besse

Rendez-vous incontournable de chaque fin d’année, la Compagnie les Brigands s’installe à l’Athénée pour déjanter l’opérette. Cette fois, ils s’attaquent à l’un des succès d’Offenbach, La Grande Duchesse de Gérolstein, dans une adaptation qui a vu le titre troqué de ses deux derniers mots, et avec plus de bouffonnerie que de pétillant.
 

Athénée Théâtre Louis-Jouvet, Paris
Le 12/12/2013
Nicole DUAULT
 



Les 3 dernières critiques de concert

  • Tristan entre en régression

  • Grande musique,
    grands interprètes

  • Un roi Carotte aux petits oignons

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)




  • Ah ! Que j’aime les militaires !, Le sabre de mon père, Dites lui sont des mélodies qui sont entrées dans la mémoire collective et que des générations ont chanté avec une délectation amusée. La Grande Duchesse de Gérolstein de Jacques Offenbach (1819-1880) est un opéra bouffe étincelant. On se souvient, au Châtelet en 2004, de la mise en scène de Laurent Pelly, de la direction de Marc Minkowski avec une distribution de rêve : Felicity Lott, Yann Beuron, Sandrine Piau.

    Évidemment, la compagnie les Brigands n’a pas les moyens du Châtelet et ne concourt pas dans la même catégorie. Les Brigands nous avaient enchantés sur cette même scène de l’Athénée avec Phi-Phi et Croquefer et Tulipan. Cette fois, ils sont plus aigre-doux et vont plus loin dans la parodie. Pour bien marquer leur distance vis à vis de l’œuvre d’Offenbach, dans le titre de leur spectacle, ils ont supprimé « de Gérolstein ».

    Ils enlèvent également à la Grande Duchesse son côté champagne pour en retenir surtout la bouffonnerie. Ils font du sous-Deschiens. N’est pas Deschamps ou Savary qui veut ! La mise en scène de Philippe Béziat est cependant entraînante. Elle fonctionne avec précision bien que les décors (des caisses de bois) et les costumes soient laids : le vert criard des uniformes, le rouge genre Tati de la Grande duchesse !

    Des coupes dans la musique et des aménagements scéniques ont été réalisés, plutôt bien, pour ramener le spectacle à deux petites heures. Comme on est à l’époque du Mariage pour tous, la surprise de cette production vient de la métamorphose de Wanda. La fiancée de Fritz change de sexe et devient le soldat Krak.

    Fritz (François Rougier) et Krak (David Ghilardi) forment un couple irrésistible dans des situations cocasses. On comprend la réticence de Fritz aux élans de la grande duchesse ! Celle-ci est la pétulante Isabelle Druet. Révélation lyrique des Victoires de la musique 2010, on l’a entendue sur maintes scènes dans des répertoires divers : Cadmus et Hermione à l’Opéra Comique, Carmen à l’Opéra de Nancy. Elle a l’aisance, l’abattage, l’humour et la virtuosité vocale.

    Les neuf chanteurs et les neuf instrumentistes (beaucoup viennent de la formation de Marc Minkowski) se mêlent sur scène et participent à l’action sous la direction virevoltante de Christian Gapperon, lui aussi un ancien de chez Minkowski. La distribution est remarquable vocalement, mais aussi par sa diction : la prononciation du français est parfaitement compréhensible. C’est si rare !

    Reste un spectacle vivant, pimpant bien qu’imparfait. Au fil des représentations, sans doute les Brigands aplaniront-ils les excès bouffons pour redonner à cette Grande Duchesse son côté pétillant et festif.




    Athénée Théâtre Louis-Jouvet, Paris
    Le 12/12/2013
    Nicole DUAULT

    La Grande Duchesse d’après Offenbach par la compagnie les Brigands au Théâtre de l’Athénée, Paris.
    La Grande Duchesse
    Spectacle d’après la Grande Duchesse de Gérolstein d’Offenbach, Meilhac et Halévy
    Compagnie Les Brigands
    direction : Christophe Grapperon
    mise en scène : Philippe Béziat
    Avec Isabelle Druet, David Ghilardi, Emmanuelle Goizé, Olivier Hernandez, Olivier Naveau, Flannan Obé, Guillaume Pair, Antoine Philippot, Fançois Rougier.

     


      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com