altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
dťsinscription




CRITIQUES DE CONCERTS 19 juin 2019

L'Atlantide de Henri Tomasi à l'Opéra de Marseille

L'Atlantide presque émergée
© Christian Dresse

Henri Tomasi est l'un des tr√®s rares compositeurs d'origine corse. Son anniversaire serait pass√© totalement inaper√ßu sans l'initiative de l'Op√©ra de Marseille, ville o√Ļ il a vu le jour en 1901. C'est le trentenaire de sa disparition que l'on c√©l√®bre avec cette reprise de l'Atlantide, son chef-d'oeuvre.
 

Opéra, Marseille
Le 03/10/2000
Michel PAROUTY
 



Les 3 dernières critiques de concert

  • Naufrage en musique

  • Un Rigoletto d‚Äôavenir

  • Une trag√©die d√©mythifi√©e

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)




  • La saison lyrique marseillaise, en cette ann√©e 2000, est particuli√®rement remarquable. Autour du th√®me de l'exotisme, Jean-Louis Pujol propose des ouvrages aussi connus que l'Aida de Verdi ou Les P√™cheurs de perles de Bizet, mais se permet √©galement des r√©surrections bienvenues, le M√Ęrouf de Rabaud, la B√©r√©nice de Magnard ou cette Atlantide de Tomasi inspir√©e du roman de Pierre Beno√ģt, cr√©√©e avec un grand succ√®s √† Mulhouse en 1954, entr√©e √† l'Op√©ra de Paris quatre ans plus tard, et disparue des affiches deux d√©cennies plus tard. Op√©ra ? Non. Mais bel et bien "drame lyrique et chor√©graphique", dont le principal personnage f√©minin, la reine Antin√©a, est incarn√© par une danseuse. Anne Martin, ancienne √©toile de Pina Bausch, prend donc la rel√®ve des Eth√©ry Pagava, Ludmilla Tch√©rina et Claude Bessy ; plus hautaine et agressive que sensuelle, elle correspond √† l'image de cette mante religieuse qui n'h√©site pas √† sacrifier ses amants.

    Sous la baguette √©nergique d'Henri Gallois, la partition r√©cup√®re sa vigueur et sa force ; davantage de subtilit√© mettrait pourtant mieux en relief une orchestration superbe, riche en cuivres et en percussions, √† laquelle les ondes Martenot apportent une note d'√©tranget√©. La mauvaise id√©e, c'est sans doute d'avoir confi√© la mise en sc√®ne au chor√©graphe Michel Kelemenis, qui n'a pas la moindre id√©e de ce qu'une direction d'acteurs peut-√™tre. Passe encore lorsqu'il a affaire √† des personnalit√©s comme Inva Mula, dont la fra√ģcheur illumine la douce esclave Tanit Zerga, comme Jean-Philippe Courtis (le cheik C√©ghir) ou Georges Gautier (Le Mesge, conservateur de la n√©cropole royale). Mais Luca Lombardo (Saint-Avit) et Marc Barrard (Morhange), honn√™tes chanteurs mais pi√®tres com√©diens, devaient √™tre plus fermement guid√©s. C'√©tait malgr√© tout une initiative courageuse que cette reprise de L'Atlantide. On f√™tera en 2001 le centenaire de la naissance d'Henri Tomasi. Son grand talent m√©ritait bien cet hommage imparfait mais sinc√®re.




    Opéra, Marseille
    Le 03/10/2000
    Michel PAROUTY

    L'Atlantide de Henri Tomasi à l'Opéra de Marseille
    L'Atlantide d'Henri Tomasi
    Avec Anne Martin, Inva Mula, Luca Lombardo, Marc Barrard, Jean-Philippe Courtis, Georges Gautier. Mise en scène et chorégraphie : Michel Kelemenis. Direction musicale : Henri Gallois.

     


      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com