altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS 15 septembre 2019

Quintette de CĂ©sar Frank avec Imogen Cooper et le Quatuor Belcea


Quintette Ă  quatre
© Marthe Lemelle

Riche idée que de programmer une semaine de concerts autour de la pianiste britannique Imogen Cooper. Mal connue en France, elle compte à l'étranger au nombre des pianistes les plus demandés. Invitée par le Théâtre du Châtelet, elle rencontrait le 18 octobre dernier le Quatuor Belcea ; un peu trop tapageur face à elle.

 

Théatre du Châtelet, Paris
Le 18/10/2000
Stéphane HAIK
 



Les 3 dernières critiques de concert

  • Vieux prĂŞtre d’IsraĂ«l

  • Salzbourg 2019 (8) : Et puis s’en va…

  • Salzbourg 2019 (7) : Diablement drĂ´le

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)




  • MĂŞme si elle n'a jamais fait la "une" des magazines spĂ©cialisĂ©s, Imogen Cooper s'est tracĂ©e un chemin intĂ©ressant, parce que clairement balisĂ© : partenaire plus que soliste, elle a lentement mais sĂ»rement trouvĂ© une place de choix en accompagnant quelques pointures du chant, comme le baryton Wolfgang Holzmair, avec lequel elle a gravĂ© La Belle Meunière, Le Chant d'hiver et Le Chant du cygne de Schubert. Son jeu ? Discret mais bien arrimĂ© au clavier, perlĂ© mais sans ostentation, et caractĂ©risĂ© par une large palette de couleurs, qui constitue une sorte de tapis aux effets sonores d'une dĂ©licate Ă©vanescence.

    Avec Holzmair, c'est un miracle de pureté. Avec la violoncelliste Sonia Wieder-Atherton, aussi. Pas avec le Quatuor Belcea, aux arrêtes rythmiques tonitruantes, à la volonté hégémonique patente, au point de cantonner manu militari la pianiste britannique au rôle d'un accompagnement dans le Quintette en fa mineur de César Franck, la seule oeuvre d'ailleurs inscrite au programme de ce concert. Non que les quatre membres de cette jeune formation née outre-Manche –la Roumaine Corina Belcea, la Britannique Laura Samuel, le Polonais Krysztof Chorzelski et l'Ecossais Alastair Tait - soient de mauvais instrumentistes, mais ils semblent avoir oublié que la musique de chambre est autre chose qu'un feu d'artifice continu.

    Quid des fondus de timbres et de l'écoute réciproque? Nos quatre compères n'en ont cure, et il faudra patienter jusqu'à la fin du deuxième mouvement pour apprécier un vrai travail d'équipe. Premier violon aussi déterminée qu'une amazone qui aurait troqué son arc pour un archet, Corina Belcea ménage bien peu d'espace pour le jeu délicat et nuancé d'Imogen Cooper. Ce fut fâcheux pour elle comme pour Frank.




    Théatre du Châtelet, Paris
    Le 18/10/2000
    Stéphane HAIK

    Quintette de CĂ©sar Frank avec Imogen Cooper et le Quatuor Belcea
    Semaine Imogen Cooper au Foyer du Théâtre du Châtelet
    Imogen Cooper (piano), Quatuor Belcea
    Quintette en fa mineur de CĂ©sar Franck

     


      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com