altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS 24 septembre 2020

Julia Varady et Dietrick Fischer-Diskau interprètent Richard Strauss

Julia Varady, une classe inoxydable

Depuis l'annonce de sa volonté de ne plus se produire dans des productions scéniques, chaque apparition de Julia Varady fait événement, tant ses admirateurs craignent de voir la diva se retirer définitivement.
 

Salle Pleyel, Paris
Le 02/10/1999
Yutha TEP
 



Les 3 dernières critiques de concert

  • Retour à la vie moderne

  • Salzbourg 2020 (5) : Réapprendre la cohésion

  • Salzbourg 2020 (4) : Évidence brucknérienne

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)




  • Le public s'est bousculé dans une Salle Pleyel rarement aussi comble pour écouter le couple mythique Varady/Fischer Diskau). Les deux grands monologues d'Ariane (Ein schönes war et surtout Es gitb ein Reich) ont permis de faire le point sur l'état vocal de la grande Julia : les années ont passé sur ce timbre unique, sans en altérer le métal ni les couleurs sombres; le souffle commence à poser problème, mais les longues phrases straussiennes se déploient avec un legato royal et une projection respectable dans une acoustique pourtant difficile. Et surtout, la classe et l'intelligence de l'interprète restent inégalables, avec une urgence et un engagement dans l'accent qui captivent dès les premières mesures.
    À ses côtés, un Fischer-Diskau attentif aux inflexions de son épouse, scrute les partitions avec une rigueur admirable : sans doute peut-on simplement souhaiter un abandon plus généreux, surtout dans les galbes sombres des Metamorphosen. Les couleurs denses de l'orchestre, ainsi que la discipline irréprochable de ses musiciens, servent parfaitement cette option analytique.
    Mais pour l'unique Julia, on retient son souffle en redoutant le pénultième concert.




    Salle Pleyel, Paris
    Le 02/10/1999
    Yutha TEP

    Julia Varady et Dietrick Fischer-Diskau interprètent Richard Strauss
    Metamorphosen – Ouverture et monologues d'Ariadne auf Naxos – Suite du Bourgeois Gentilhomme
    Münchener Kammerorchester
    Dietrich Fischer-Diskau, direction

     


      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com