altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS 16 octobre 2019

L’Apocalypse de Jean de Pierre Henry au Théâtre de l’Athénée, Paris.

Tressage d’Apocalypse

Il a exploré sans relâche un univers musical sans précédent, adaptant des technologies en constante évolution avec la maîtrise d’une pratique musicale classique. Pierre Henry créa le premier studio privé consacré aux musiques expérimentales et électroacoustiques. À l’Athénée, de son Apocalypse de Jean, le souffle a rayonné, magique et indéfinissable.
 

Athénée Théâtre Louis-Jouvet, Paris
Le 15/10/2018
Claude HELLEU
 



Les 3 dernières critiques de concert

  • Quatre sur Six

  • Les Indes en Italie

  • DĂ©luge sonore

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)




  • ÉternitĂ© du texte biblique et musique Ă©lectro-acoustique : le tressage que rĂ©alise Pierre Henry du texte bimillĂ©naire de l’Apocalypse de Jean et de ses innovations sonores contemporaines emmène l’auditeur dans un monde visionnaire unique en son genre. Et de la scène oĂą brĂ»lent des chandeliers sur les haut-parleurs de Pierre Henry, huit alignĂ©s tel un autel, quatre autres en arrière et en hauteur telles des statues bibliques, deux Ă©normes Ă  l’avant Ă  cour et Ă  jardin, tous prĂ©cĂ©dĂ©s d’un immense chandelier Ă  sept branches, de cette scène oĂą rien ne bouge, naĂ®t un spectacle admirablement dirigĂ© par Nicolas VĂ©rin Ă  la console.

    La voix enregistrée de Jean Negroni, dirigé par le compositeur, ouvre Le Livre aux sept sceaux, Premier des Cinq Temps qui structurent l’œuvre fétiche du compositeur, créée sur une période de plus de dix ans. Voix sobre, naturellement chaude, articulation claire et sans emphase, parfois démultipliée, jamais déformée, Jean Negroni est le soliste d’une symphonie de timbres recréés, stylisés, épurés. Très rares y sont les sons réalistes bruts.

    Révélation à Jean, ré-vélation signifiant retirer le voile. Prédication prophétique, proclamation, Le Trône, les 24 Vieillards, les 4 Animaux, le Livre, qui est digne de l’ouvrir et d’en rompre les sceaux ? L’alchimie des sons réalisée par Pierre Henry emmène les mots clairs et sobres vers un infini dont on ne sait plus ce qui les/le compose. Richesse et diversité sonores prennent un pouvoir métaphysique, suscitent les mystères d’une succession d’enluminures où se télescopent le spectaculaire et l’austérité.

    Déchirures, terreur, souffrance, ivresse, délire, cataclysmes, colère, orages de fin du monde, gémissements, hurlements, stridences, martèlements, silences, grondements, hachures, crépitements, dernières trompettes, tremblement de terre, gongs, fureur, évanouissements… Chevauchée des quatre cavaliers, Les Ames crient, Les Astres tombèrent…, Soleil noir, Lune de sang… Il y eut dans le ciel un silence… Mer de sang, Fleuve de sang, Feu, Chute de Babylone...

    La succession de tableaux suit son cours imprévisible, d’une poésie à la hauteur de son symbolisme et d’une rutilance provocatrice. Le pittoresque, l’humour, le grotesque aussi humanisent les allégories. Comme les images, les sonorités incernables fascinent. Au-delà du langage, l’oratorio électronique donne son incandescence aux proclamations énigmatiques qui nous mènent à ce Viens. Proche est le temps, ultime prémonition.




    Athénée Théâtre Louis-Jouvet, Paris
    Le 15/10/2018
    Claude HELLEU

    L’Apocalypse de Jean de Pierre Henry au Théâtre de l’Athénée, Paris.
    Pierre Henry (1927-2017)
    L’Apocalypse de Jean, oratorio électronique en cinq temps
    Texte traduction et adaptation
    Nicolas Vérin, sur l’orchestre de haut-parleurs de Pierre Henry
    Avec la voix de Jean NĂ©groni
    ingénieur du son : Aline Guillard
    régisseur : Son/Ré, Pïerre Lefevre
    assistante musicale : Bernadette Mangin

     


      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com