altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS 11 juillet 2020

Concert de l’Orchestre philharmonique de Radio France sous la direction de Myung-Whun Chung à la Maison de la Radio, Paris.

Grandes orgues
© Radio France

De retour devant l’Orchestre philharmonique de Radio France à la Maison de la Radio, Myung-Whun Chung accompagne d’abord Nelson Goerner par la dynamique dans le concerto l’Empereur de Beethoven, puis revient à une symphonie dont il a laissé l’un des meilleurs enregistrements, la Troisième, avec orgue, de Saint-Saëns.
 

Auditorium de la Maison de la Radio, Paris
Le 18/10/2019
Vincent GUILLEMIN
 



Les 3 dernières critiques de concert

  • RĂ©ouverture

  • Des tĂ©nèbres Ă  la lumière

  • RĂ©chauffement climatique

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)




  • Ă€ maintenant 66 ans, Myung-Whun Chung retrouve l’Orchestre philharmonique de Radio France, dont il a Ă©tĂ© directeur musical durant quinze annĂ©es, pour un programme modifiĂ© par rapport Ă  celui d’abord annoncĂ©. Initialement rĂ©parti entre le Quatuor pour la fin du temps de Messiaen et la Symphonie n° 3 de Saint-SaĂ«ns ; deux ouvrages pour lesquels ses enregistrements sont des rĂ©fĂ©rences, il n’en reste finalement que la pièce avec orgue.

    Malheureusement disparu, le chef-d’œuvre de Messiaen a fait place au bien plus classique Concerto n° 5 en mib majeur de Beethoven, heureusement en compagnie de l’excellent Nelson Goerner au piano. C’est donc sans ouverture, mais directement par l’accord introductif de l’Allegro de L’Empereur, que débute le concert dans un Auditorium de Radio France quasi rempli.

    Le jeu de Goerner s’affiche immédiatement aussi dynamique que celui de l’orchestre, bien concentré autant qu’animé par le chef, avec des cordes moins chaudes que sous leur directeur actuel, mais plus mordantes et plus rapides. Les trois mouvements se développent à l’image de la lecture de Chung, sans typicité interprétative particulière, mais plutôt par un suivi rigoureux de la lettre, touchée sans être jamais dénaturée.

    Le pianiste s’adapte par un toucher non démonstratif et toutefois plus vif et percussif que pour d’autres interprétations beethovéniennes récentes, dans lesquelles il pouvait prendre plus le temps de développer ses parties, avec ce soir un Adagio peut-être un peu rapide. Il tempère cependant l’atmosphère avec le bis, un calme et puissant Andante de la Sonate en la majeur D.664 de Schubert.

    Passé l’entracte, Chung revient sur scène devant une formation plus fournie, le piano maintenant rangé à côté du clavier de l’orgue, ce dernier joué par le jeune Karol Mossakowski. Les cordes ouvrent la Partie I de la Symphonie n° 3 de Camille Saint-Saëns, faite de deux mouvements, le premier Adagio, parfaitement construit par le chef coréen avec une application particulière sur les pizzicati et les contrepoints, le second Poco Adagio, introduit par l’orgue.

    Une semaine après son utilisation pour Taras Boulba de Janáček, le magnifique instrument de l’Auditorium, bien mieux intégré que celui de la Philharmonie de Paris, résonne cette fois avec un rôle prédominant, en plus d’être accompagné pour son entrée par des cordes particulièrement soyeuses. Le piano entre en jeu dans la seconde partie, assorti de cordes toujours vives, en plus de très bons pupitres de vents, hautbois et cor solo en tête.

    L’orgue réapparait encore plus présent à l’ample Finale, accompagné d’abord du piano, puis de tout l’orchestre, jusqu’à une coda énergique, à l’image de tout le concert.




    Auditorium de la Maison de la Radio, Paris
    Le 18/10/2019
    Vincent GUILLEMIN

    Concert de l’Orchestre philharmonique de Radio France sous la direction de Myung-Whun Chung à la Maison de la Radio, Paris.
    Ludwig van Beethoven (1770-1827)
    Concerto pour piano n° 5 en mib majeur op. 73 « L’Empereur Â»
    Nelson Goerner, piano
    Camille Saint-Saëns (1835-1921)
    Symphonie n° 3 en ut mineur, op. 78 « avec orgue Â»
    Karol Mossakowski, orgue
    Orchestre philharmonique de Radio France
    direction : Myung-Whun Chung

     


      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com