altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS 01 décembre 2021

Concert de l’Ensemble Orchestral Contemporain sous la direction de Bruno Mantovani au festival Messiaen au pays de la Meije 2021.

La Meije (2) :
Concert-créations

© Bruno Moussier

Cet été, deux compositeurs sont les invités du Festival Messiaen, Philippe Manoury et Michel Fano, le second surtout connu pour ses musiques de films et ses longs métrages, moins pour sa musique sérielle. Dirigé par Bruno Mantovani, le concert-création réunit deux pièces de chacun des artistes, dont trois sont présentées en premières mondiales.
 

Dôme, Monêtier-les-Bains
Le 28/07/2021
Vincent GUILLEMIN
 



Les 3 dernières critiques de concert

  • Voyage dans la nuit

  • Technicolor franco-russe

  • Le triomphe de Morgana

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)




  • Composée et créée en 2016, B-Partita de Philippe Manoury se voulait comme une seconde version de sa Partita II, pour violon et électronique, redimensionnée pour violon et petit ensemble, toujours avec assistance électronique. Réécrite à la mort de Pierre Boulez, l’œuvre lui est dédiée et contient un nouvel élément à part entière, le B (sib dans la notation allemande), comme Boulez l’avait fait avec le S (mib) en hommage à Stravinski dans Explosante-Fixe.

    Bruno Mantovani a déjà enregistré cette excellente partition en 2020 et lui procure à nouveau un bel éclairage, bien développée par une parfaite maîtrise de la forme. Assisté par le violon solo Gaël Rassaert et l’Ensemble Orchestral Contemporain dont il est maintenant directeur musical, il profite aussi de l’assistance électronique de Serge Lemouton, qui permet de faire tourner certaines notes tout autour du public. L’œuvre suivante nous fait redécouvrir Michel Fano, 91 ans mais bien présent au Pays de la Meije, qui livre une amusante anecdote sur la partition d’Étude XV en expliquant pourquoi cette œuvre écrite en 1952 n’est créée qu’aujourd’hui.

    À l’époque, tandis qu’il travaillait principalement sur le développement de la série, Fano avait prêté l’unique partition de sa pièce à Stockhausen, qui a oublié de lui rendre… C’est en rangeant des partitions de Boulez qu’il a récemment retrouvé le brouillon de son œuvre et pu la retravailler grâce à l’aide d’un musicologue et du logiciel Sibelius. Assez courte, Étude XV cherche à développer la technique sérielle sur la base des trois niveaux définis par le maître du compositeur, Olivier Messiaen, ici par l’utilisation de quinze timbres. Vieille de presque soixante-dix ans, elle ressemble toutefois plus à une étude de conservatoire qu’à une pièce mature.

    Bien plus récente, l’autre création de Fano, Repli mobile, fait appel à deux récitants et à l’électronique, plus une sélection d’instrumentistes. La partition utilise les techniques du montage, comme dans un film, et trouve par là un caractère explicitement cinématographique, bien que le rendu soit globalement assez naïf dans l’agencement de poèmes de Sophie Lapierre. Les deux récitants, Laurent Bourdeaux et Éléonore Lemaire, assis parmi l’ensemble, portent avec engagement leurs textes, même s’ils sont souvent limités à quelques mots ou corps de phrases. Mantovani accorde le tout en faisant auparavant beaucoup rire par sa présentation, dans laquelle il parle de Fano comme d’un « jeune compositeur Â», en cela qu’il tente ici de nouvelles choses.

    La dernière création revient à Manoury et à un matériau bien mieux maîtrisé, qu’il nous décrit juste avant l’interprétation ; Mouvements est donc une nouvelle commande, prévue comme un concerto pour piano, dans laquelle la soliste Ancuza Aprodu alterne cadences et dialogues avec l’ensemble au complet ou avec ses parties, les musiciens divisés en quatre groupes de trois : les bois, les cordes, les cuivres et enfin les percussions et la harpe. Un peu aride, l’ouvrage mériterait d’être analysé plus finement pour en découvrir toute la complexité, mais bénéficie encore de la direction souple et précise de Mantovani, définitivement à suivre avec sa formation, prochainement au Festival de la Chaise-Dieu, puis à Saint-Étienne en saison.




    Dôme, Monêtier-les-Bains
    Le 28/07/2021
    Vincent GUILLEMIN

    Concert de l’Ensemble Orchestral Contemporain sous la direction de Bruno Mantovani au festival Messiaen au pays de la Meije 2021.
    Philippe Manoury (*1952)
    B-Partita (in memoriam Pierre Boulez)
    Gaël Rassaert, violon
    Mouvements
    Création mondiale
    Ancuza Aprodu, piano
    Michel Fano (*1929)
    Étude XV
    Création mondiale
    Repli mobile, dialogue musical
    Création mondiale
    Laurent Bourdeaux, Éléonore Lemaire, récitants
    Serge Lemouton, réalisation et informatique musicale
    Ensemble Orchestral Contemporain
    direction : Bruno Mantovani

     


      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com