altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS 19 mai 2022

Musiques scandinaves avec Neeme Järvi à la tête de l'Orchestre symphonique de Göteborg

Un arc-en-ciel sur la glace
© Orchestre de Paris

Sous la baguette de l'Estonien Neeme Järvi, son chef principal depuis 1982, l'Orchestre symphonique de Göteborg proposait un programme entièrement scandinave. Belle occasion de sortir des sentiers battus et de s'ouvrir à des musiques septentrionales un peu négligées chez nous, avec en plus Anne Sofie von Otter comme hôtesse.

 

Théâtre des Champs-Élysées, Paris
Le 12/11/2000
Gérard MANNONI
 



Les 3 dernières critiques de concert

  • Forêt dansante

  • L’émergence du monstre

  • L’architecte des contrastes

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)




  • Si tous les compositeurs scandinaves n'ont pas la trempe de Grieg ou Sibelius, ce concert était l'occasion d'en découvrir de nouveaux : Wilhelm Stenhammar par exemple, un post-romantique dans la mouvance de Strauss. Son ouvertrure Excelcior est certes un peu pompeuse mais d'une somptueuse écriture pour grand orchestre. Deux mélodies confirmaient cette impression de savoir faire dans un style très marqué par l'époque.

    Anne- Sofie von Otter qui n'a pas semblé totalement en voix ce soir-là, les a défendus avec une conviction un peu lointaine mais beaucoup de métier et de clairvoyance. Tout comme elle le fit d'ailleurs des mélodies suivantes signées Sibelius (Le diamant sur la neige de Mars), Alfen, (La forêt sommeille) avec de très belles demi-teintes, Gefors et Grieg, bien sûr, avec l'incontournable Un cygne, et surtout Du monte Pincio, où la cantatrice consentit enfin à se dégeler et à donner un peu de voix. Comme elle fit d'ailleurs dans les deux bis accordés rapidement.

    Dans la première suite de Peer Gynt de Grieg et dans la cinquième symphonie de Sibelius, l'orchestre rappela ses belles qualités de base, à savoir une harmonie très solide, bien mise en valeur dans le troisième mouvement de Sibelius et une très appréciable et onctueuse homogénéité du quatuor. Neeme Järvi a apporté à toutes ces musiques qui pourraient être jugées un peu monochromes, excepté Peer Gynt naturellement, les couleurs et les accents d'un tempérament plus chaleureux.




    Théâtre des Champs-Élysées, Paris
    Le 12/11/2000
    Gérard MANNONI

    Musiques scandinaves avec Neeme Järvi à la tête de l'Orchestre symphonique de Göteborg

    ÂŒuvres de Grieg, Stenhammar, Alfen et Gefors.
    Orchestre symphonique de Göteborg
    Direction : Neeme Järvi
    Avec Anne Sofie von Otter (mezzo soprano)

     


      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com