altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS 28 septembre 2022

Concerts du Festival Présences 2022 en hommage à Tristan Murail au Studio 104 de la Maison de la Radio.

Présences 2022 (2) :
À l’heure du vampire

Quatrième et dernier concert du samedi dans le cadre du Festival Présences dédiés à Tristan Murail, celui de 22h30 revient au Studio 104 et met en avant l’exceptionnelle prestation du guitariste Giani Caserotto. Après Trash TV Trance de Romitelli, pour guitare électrique solo, deux œuvres de Tristan Murail sont jouées, puis le soliste crée sa nouvelle partition, Les Temps électriques.
 

Studio 104 de la Maison de la Radio, Paris
Le 12/02/2022
Vincent GUILLEMIN
 



Les 3 dernières critiques de concert

  • L'esprit de la danse ?

  • Formation en cours

  • Philharmonie do Brasil

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)




  • Débuté par Trash TV Trance, le concert de fin de soirée le samedi du Festival Présences 2022 s’avère être l’un des meilleurs de l’édition, passionnant dès la pièce de Fausto Romitelli, créée il y a vingt ans par Tom Pauwels, deux ans avant la mort du compositeur.

    Mélange d’influence spectrale et de rock alternatif, l’œuvre explore toutes les possibilités de la guitare électrique, d’abord par l’utilisation récurrente de pédales de sample et de distorsion, puis par le frottement des cordes avec de nombreux objets, de l’éponge à la pièce de monnaie, mais avec surtout un superbe résultat lors de l’utilisation d’un archet de violoncelle, et un rendu sonore très surprenant lors de l’approche au plus près d’un rasoir électrique devant le chevalet et le cordier de la guitare.

    Déjà bien mise en avant par cette première œuvre, la technique implacable du soliste Giani Caserotto est développée par Vampyr !, toujours pour guitare seule, mais cette fois écrite par le compositeur à l’honneur du festival, Tristan Murail. Un temps proche de la scène rock, l’artiste a souhaité développer ses recherches sur le spectre et la matière pour les amplifier grâce aux possibilités offertes par les instruments électriques. En résulte une partition très dynamique empreinte de sonorités rock, qui n’est pas sans rappeler certains longs solos des grands artistes des années 1960 à 1980.

    Puis Les Nuages de Magellan, toujours de Murail, ramène à un son beaucoup plus éthéré, où Giani Caserotto est cette fois entouré de quelques musiciens de l’ensemble Le Balcon, dont deux aux Ondes Martenot, proximité de l’époque avec Messiaen oblige, la pièce étant de 1973. Beaucoup plus douce que les deux précédentes, cette œuvre vaporeuse permet un contraste bienvenu avant la dense création à suivre.

    Du soliste en présence lui-même, la dernière partition est aussi celle qui nécessite le plus large effectif, avec maintenant tout un ensemble autour du guitariste. D’un fort tempérament, Les Temps électriques balayent en un peu plus de vingt minutes une histoire empreinte de rythmes tribaux, toujours entrecoupés de sons racés ou de marqueurs électro-acoustiques.

    À près de minuit, le concert très applaudi laisse à penser, comme lors de précédentes éditions, qu’il faudrait aller chercher un autre public en plus de celui habitué à la musique classique contemporaine pour amplifier ce type de représentations.




    Studio 104 de la Maison de la Radio, Paris
    Le 12/02/2022
    Vincent GUILLEMIN

    Concerts du Festival Présences 2022 en hommage à Tristan Murail au Studio 104 de la Maison de la Radio.
    Fausto Romitelli (1963-2004)
    Trash TV Trance
    Tristan Murail (*1947)
    Vampyr !
    Les Nuages de Magellan
    Giani Caserotto (*1981)
    Les Temps electriques
    Ensemble Le Balcon & Giani Caserotto

     


      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com