altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS 28 novembre 2023

PremiĂšre Ă  l’OpĂ©ra de Rouen Normandie de JenĆŻfa de Janáček dans la production Calixto Bieito, sous la direction d’Antony Hermus.

Pas de répit pour JenƯfa
© Marion Kerno

Alors que JenĆŻfa s’achĂšve le soir mĂȘme Ă  Toulouse, Rouen prend le relais avec une lecture Ă  l’opposĂ©, oĂč tout converge autour de la mise en scĂšne radicale de Calixto Bieito, crĂ©Ă©e il y a quinze ans Ă  Stuttgart. PortĂ© par Natalya Romaniw dans le rĂŽle-titre et une fosse en parfait accord avec la proposition, le spectacle marque par l’actualisation du propos.
 

Opéra, Rouen
Le 26/04/2022
Vincent GUILLEMIN
 



Les 3 dernières critiques de concert

  • Plage post-Einstein

  • Esmeralda finit au bĂ»cher

  • L’effervescence de Berlioz

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)




  • Calixto Bieito ne devait ĂȘtre que le nom du crĂ©ateur de la production, reprise par Nina Dudek en Normandie, mais il est bien lĂ  aux saluts et le directeur de l’OpĂ©ra de Rouen nous a mĂȘme confirmĂ© que l’artiste s’est repassionnĂ© pour son travail, au point de finalement le retoucher pendant une dizaine de jours avec la distribution. On retrouve donc ce qui faisait la force de ses propositions il y a une dĂ©cennie et fonctionne encore parfois aujourd’hui.

    Le rideau s’ouvre sur un dĂ©cor gris et tagguĂ© dans lequel traĂźne un tas de vĂȘtements, et l’on quitte la jolie roue de village du livret pour s’intĂ©grer dans un propos moderne : un quartier populaire de citĂ© oĂč la religion n’est pas ici utilisĂ©e pour expliquer la faute de JenĆŻfa, enceinte hors mariage, mais oĂč le poids de la sociĂ©tĂ© reste tout aussi fort.

    Pour maintenir le caractĂšre oppressant du roulis crĂ©Ă© par Janacek dĂšs l’introduction au xylophone, Bieito ajoute des bruits rĂ©pĂ©titifs sur scĂšne en continuitĂ© avec cette idĂ©e musicale, d’un jeu de ping-pong au I aux machines Ă  coudre de l’usine de vĂȘtement au III, avec pour rĂ©sultat de tendre encore plus le public, dĂ©jĂ  sous pression par la tension permanente recherchĂ©e.

    Avec une direction colorĂ©e et fluide, il y aurait eu antinomie, mais Antony Hermus fonce heureusement Ă  plein dans la mĂȘme direction que Bieito et cherche d’un excellent Orchestre de l’OpĂ©ra Rouen Normandie un son tendu, souvent rĂȘche voir rĂąpeux. Les accords de la harpe sont froids, le grand solo de violon presque acide, les attaques nettes. Tout s’accorde Ă  aller dans le sens de la scĂšne, Ă©galement soutenue par le chƓur, qui rate son entrĂ©e mais dynamise ensuite ses interventions.

    Idem du plateau, dont la JenĆŻfa de Natalya Romaniw est une voix vigoureuse sur tout le spectre, mais Ă  laquelle n’est laissĂ©e aucune possibilitĂ© d’émotion. La Kostelnička de Christine Rice semble moins Ă  l’aise avec la direction d’acteur et se montre un peu perdue au I, pour mieux rentrer dans l’action Ă  partir de l’acte II, oĂč elle finit par Ă©clater aux poings la tĂȘte de l’enfant. Pour le reste du plateau, bien distribuĂ©, se dĂ©marque le Laca de Kyle van Schoonhoven, d’une voix vaillante ajustĂ©e Ă  l’énergie du tĂ©nor en scĂšne.




    Opéra, Rouen
    Le 26/04/2022
    Vincent GUILLEMIN

    PremiĂšre Ă  l’OpĂ©ra de Rouen Normandie de JenĆŻfa de Janáček dans la production Calixto Bieito, sous la direction d’Antony Hermus.
    Leoơ Janáček (1854-1928)
    JenƯfa, opéra en trois actes (1904)
    Livret du compositeur d'aprĂšs Gabriela PreissovĂ 

    ChƓur accentus / OpĂ©ra de Rouen Normandie
    Orchestre de l’OpĂ©ra de Rouen Normandie
    direction : Antony Hermus
    mise en scĂšne : Calixto Bieito
    décors : Susanne Gschwender
    costumes : Ingo KrĂŒgler
    Ă©clairages : Reinhard Traub
    prĂ©paration des chƓurs : LukĂĄĆĄ Vasilek

    Avec :
    Natalya Romaniw (JenĆŻfa Buryja), Christine Rice (Kostelnička Buryjovka), Kyle van Schoonhoven (Laca Klemeƈ), Dovlet Nurgeldiyev (Ć teva Buryja), Doris Lamprecht (Staƙenka Buryjovka), Yoann Dubruque (StĂĄrek), Victor Sicard (Le maire du village), Aline Martin (La femme du maire), SĂ©raphine Cotrez (Karolka), Lise Nougier (Pastuchyƈa), Yete Queiroz (Barena), Clara Guillon (Jano).

     


      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com