altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS 04 juillet 2022

Concert de l’Orchestre symphonique de la Radio bavaroise sous la direction de Yannick Nézet-Séguin, avec le concours de la pianiste Beatrice Rana à la Philharmonie de Paris.

ForĂŞt dansante
© Thomas Deschamps

La création française de la dernière pièce de Hans Abrahamsen déçoit quelque peu. Ce n’est la faute d’un somptueux Orchestre de la Radio bavaroise qui accompagne par ailleurs le piano rougeoyant de Beatrice Rana dans le concerto de Clara Schumann. L’ivresse gagne Yannick Nézet-Séguin dans une Troisième Symphonie de Brahms véhémente.
 

Philharmonie, Paris
Le 14/05/2022
Thomas DESCHAMPS
 



Les 3 dernières critiques de concert

  • Un Faust burlesque

  • Bouleversante symbolique

  • La Vestale en VF

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)




  • Commande de quatre institutions dont l’Orchestre symphonique de la Radio bavaroise et composĂ©e pendant le confinement, Vers le silence du compositeur danois Hans Abrahamsen, se dĂ©ploie pendant près de trente minutes. Ses quatre sections sont comme le titre le suggère un cheminement en direction du silence ultime, voyage vers la rarĂ©faction, non sans renforcement de l’intĂ©rioritĂ©. L’œuvre utilise un grand orchestre dont soixante cordes sans aucune ostentation.

    À défaut de nous convaincre, la création en France de cette partition ambitieuse dans son programme transcendantal mais un peu monotone dans son expression confirme la maîtrise orchestrale du compositeur de La Reine des neiges. Dans l’acoustique de rêve de la Philharmonie de Paris, elle montre que les Bavarois sont l’une des très rares formations à posséder une telle qualité de timbres dans les pianissimos les plus impalpables. Le même soyeux instrumental bénéficie au rare concerto de Clara Schumann.

    Pourtant cela ne suffit pas à rendre très intéressante la partie d’orchestre de cette œuvre de jeunesse composée avant que Clara ne se mette au service des œuvres de son mari. L’Allegro maestoso initial semble ainsi ne jamais commencer. Heureusement, face à la direction enflammée de Yannick Nézet-Séguin, la pianiste Beatrice Rana déploie une sonorité de rêve, autant colorée que nerveuse. Petit à petit, ce cantabile généreux gagne la partie, en particulier dans la Romanze, dont le cœur est un chaleureux duo chambriste avec le violoncelle stylé de Giorgi Kharadze. La pianiste est rejointe au clavier par le chef pour un émouvant bis en hommage au regretté Nicholas Angelich, une très sobre valse de Brahms.

    La Symphonie n° 3 de ce dernier jouée après l’entracte est l’occasion pour l’Orchestre symphonique de la Radio bavaroise de faire montre de sa magnificence. Le mot paraît presque faible tant la beauté des pupitres s’accompagne d’une égalité de son sans pareil. Ses teintes automnales sonnent de manière idéale pour cette composition du clair-obscur. Dans le premier mouvement, Yannick Nézet-Séguin parait même s’énivrer, poussant les syncopes outre mesure dans une emphase narcissique qui oublie parfois l’ambivalence fondamentale de ces pages.

    Enchaînés, les deux mouvements suivants chantent en revanche un romantisme profond et la célèbre valse trouve un parfait équilibre sans sentimentalisme excessif. L’Allegro final sonne le retour de la véhémence mais il est impossible de bouder la somptuosité de cette forêt dansante.




    Philharmonie, Paris
    Le 14/05/2022
    Thomas DESCHAMPS

    Concert de l’Orchestre symphonique de la Radio bavaroise sous la direction de Yannick Nézet-Séguin, avec le concours de la pianiste Beatrice Rana à la Philharmonie de Paris.
    Hans Abrahamsen (*1952)
    Vers le silence (2020)
    Clara Wieck-Schumann (1819-1835)
    Concerto pour piano (1835)
    Beatrice Rana, piano
    Johannes Brahms (1833-1897)
    Symphonie n° 3 (1883)
    Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks
    direction : Yannick NĂ©zet-SĂ©guin

     


      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com