altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS 03 octobre 2022

Récital du pianiste Dmitri Shishkin dans le cadre du festival de La Roque-d’Anthéron 2022.

La Roque 2022 (3) :
Confrontations

© Valentine Chauvin

Premier Prix au Concours de Genève en 2018 et Médaille d’Argent au Concours Tchaïkovski en 2019, le pianiste russe Dmitri Shishkin est présent cette année à la Roque-d’Anthéron pour confronter son répertoire à celui de ses confrères, avec un récital dans lequel Bach et Rameau donnent la réplique à Chopin et Debussy.
 

Auditorium du Parc, La Roque-d'Anthéron
Le 02/08/2022
Vincent GUILLEMIN
 



Les 3 dernières critiques de concert

  • Place aux jeunes

  • La belle espĂ©rance

  • L'esprit de la danse ?

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)




  • Second ex-aequo avec Mao Fujita au Concours TchaĂŻkovski l’annĂ©e oĂą Alexandre Kantorow est arrivĂ© premier, Dmitri Shishkin est cet Ă©tĂ© invitĂ© en mĂŞme temps que les deux autres pianistes au festival de la Roque-d’AnthĂ©ron. Et s’il devait dĂ©buter son rĂ©cital Ă  l’Auditorium du Parc par la Chaconne de la Partita pour violon n° 2 de Bach, il prĂ©fère ouvrir par l’œuvre donnĂ©e en dernier bis la veille par VĂ­kingur Ă“lafsson.

    Très clair sous ce doigté fin, Le Rappel des oiseaux de Rameau est suivie par Les Trois mains du même compositeur, à qui le piano moderne, en l’occurrence ici un superbe Steinway, convient parfaitement. La Chaconne est enchaînée après une courte pause sans applaudissement dans la transcription de Busoni, tandis que celle de Brahms, seulement pour la main gauche, sera proposée tout juste vingt-quatre heures plus tard sur la même scène en ouverture du récital de Jean-Frédéric Neuburger.

    Succession d’accords plaqués et arpégés qui ne peut faire oublier le pur génie de la partition initiale pour violon BWV 1004, la pièce très fluide sous les mains de Shishkin laisse ensuite place à une Suite bergamasque de Debussy brillamment mise en lumière. Le Prélude délié s’y montre superbement allégé par le toucher, finement accentué par la pédale dans les parties graves. Puis le Menuet démontre la qualité de joueur du pianiste, qui s’amuse avec cette partie sans l’alourdir, avant d’apporter une douce lumière au Clair de lune, jamais trop porté sur le pathos. Passepied conclut tout aussi subtilement l’ouvrage, enchaîné d’une souple et pétillante Isle joyeuse du même Debussy.

    Chopin conclut ce récital en forme de carte de visite avec un Scherzo n° 2 bien dynamisé et lui aussi très intelligemment traité par le pianiste russe, avant une Polonaise héroïque d’une égale agilité, renforcée par les bis, où le compositeur polonais trouve cette fois la plume de Godowsky avec l’Étude op. 10 n° 12 transcrite pour la seule main gauche, puis une Valse n° 14 d’aussi belle tenue.




    Auditorium du Parc, La Roque-d'Anthéron
    Le 02/08/2022
    Vincent GUILLEMIN

    Récital du pianiste Dmitri Shishkin dans le cadre du festival de La Roque-d’Anthéron 2022.
    Johann Sebastian Bach (1685-1750)
    Chaconne en ré mineur (Partita n°2, arr. Busoni)
    Jean-Philippe Rameau (1683-1764)
    Les Trois Mains
    Le Rappel des oiseaux
    Claude Debussy (1862-1918)
    Suite bergamasque
    L’Isle joyeuse
    Frédéric Chopin (1810-1849)
    Scherzo n° 2 en sib mineur op. 31
    Polonaise HĂ©roĂŻque en lab majeur op. 53
    Dmitry Shishkin, piano

     


      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com