altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS 09 décembre 2022

Concert de l’Orchestre National de Bretagne sous la direction de Grant Llewellyn à l’EMC2 de Saint-Grégoire.

Place aux jeunes
© StĂ©phane LavouĂ©

Pour la première fois à l’EMC2 de Saint-Grégoire, l’Orchestre National de Bretagne propose un concert d’Étoiles Montantes, dans lequel deux révélations de l’Adami, Hildegarde Fesneau et Jérémy Garbarg, interprètent le Double Concerto de Brahms, avant que Matthieu Stefanelli ne crée son concerto pour piano, sous la direction de Grant Llewellyn.
 

EMC2, Saint-Grégoire
Le 24/09/2022
Vincent GUILLEMIN
 



Les 3 dernières critiques de concert

  • Said Music

  • Le jouisseur

  • Noces d’essai

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)




  • ReportĂ© depuis 2020, le programme dans lequel deux rĂ©vĂ©lations de l’Adami cĂ´toient le pianiste Matthieu Stefanelli peut enfin avoir lieu en ce dĂ©but de saison. Mais plutĂ´t qu’être donnĂ© dans une des salles rennaises habituelles de l’Orchestre National de Bretagne, dont l’excellent auditorium du Couvent des Jacobins, le concert est proposĂ© Ă  quelques kilomètres de lĂ , dans la rĂ©cente salle multimodale de Saint-GrĂ©goire, l’EMC2.

    Ample et de plus de 800 places, la pièce ne possède pas une acoustique parfaite pour la musique classique, mais permet d’emmener la formation et son directeur musical Grant Llewellyn dans d’autres endroits que la capitale de Bretagne, et ainsi de remplir sa mission d’orchestre de région. Et pour sa première fois en ces lieux, l’ensemble remplit également une autre mission : celle de mettre en avant la nouvelle génération, puisque passée une ouverture altière des Noces de Figaro de Mozart, le chef gallois revient sur scène en compagnie de deux jeunes musiciens, Hildegarde Fesneau au violon et Jérémy Garbarg au violoncelle.

    Révélation de l’Adami et Cinquième prix du concours Long-Thibaud pour la première, révélation 2019 pour le second, les deux artistes jouent le Double Concerto de Brahms d’un geste assuré, le violoncelle, plein, prenant la première place face au violon, plus léger. Bien accompagnés par l’orchestre, seulement parfois en léger décalage, notamment dans la petite harmonie, les deux solistes évoluent dans la partition avec un beau dynamisme, avant de laisser la place au pianiste et compositeur Matthieu Stefanelli.

    Entré avec un micro, celui-ci fait une rapide présentation de son nouvel ouvrage, Chroma, créé à l’occasion de ce concert et dont les influences citées, Prokofiev et plus encore Bartók, se font remarquer dès le thème introductif. Accompagné d’un ensemble de seize musiciens et du chef, Stefanelli expose pendant une vingtaine de minutes un toucher sûr et préparé à sa partition énergique, dont l’écriture du clavier se voit portée par une modernité plus affirmée dans les parties de cordes.

    Toujours bien assistée de la main gauche par Llewellyn, la formation bretonne revient ensuite à plus classique pour conclure par la Symphonie n° 4 de Mendelssohn, Italienne vive aux sonorités parfois presque baroques par les attaques, ainsi que par le fait de ne pas marquer les pauses, pour le Presto d'un Saltarello final enlevé !




    EMC2, Saint-Grégoire
    Le 24/09/2022
    Vincent GUILLEMIN

    Concert de l’Orchestre National de Bretagne sous la direction de Grant Llewellyn à l’EMC2 de Saint-Grégoire.
    Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791)
    Le Nozze di Figaro, K. 492 (ouverture)
    Johannes Brahms (1833-1897)
    Double Concerto pour violon et violoncelle en la mineur, op. 102
    Hildegarde Fesneau, violon
    Jérémy Garbarg, violoncelle
    Matthieu Stefanelli (*1985)
    Chroma, pour piano et orchestre
    Matthieu Stefanelli, piano
    Felix Mendelssohn (1809-1847)
    Symphonie n° 4 en la majeur, op. 90 « Italienne Â»
    Orchestre National de Bretagne
    direction : Grant Llewellyn

     


      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com