altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
dťsinscription




CRITIQUES DE CONCERTS 27 janvier 2022

Yuri Bashmet invité du cycle de musique russe au Musée d'Orsay.

Un Nijinsky de l'alto

Pour donner un écho musical à son exposition Nijinsky, le Musée d'Orsay de Paris vient d'entamer un cycle de musique russe balayant un vaste éventail de compositeurs, de Glinka à Chostakovitch. La présence de grands représentants de l'école russe comme Yuri Bashmet et les Solistes de Moscou constituait un temps fort du cycle.

 

Musée d'Orsay, Paris
Le 20/11/2000
Gérard MANNONI
 



Les 3 dernières critiques de concert

  • Biennale 2022 (5) : Jeunes et confirm√©s

  • Biennale 2022 (4) : Expansion lyrique

  • M√™me pas peur !

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)




  • La musique de chambre est bien √† sa place dans l'Auditorium du Mus√©e d'Orsay. Elle y retrouve le caract√®re semi-confidentiel qui est l'un de ses charmes. Peut-√™tre que dans un lieu plus vaste, devant un public plus nombreux, une oeuvre comme la sonate pour alto et piano de Glinka perdrait-elle ce qui la rend si s√©duisante, √† savoir des couleurs discr√®tes, un climat pudiquement nostalgique, un lyrisme contenu.

    On ne se situe pas ici dans la folie des contes traditionnels inspirant les op√©ras russes, mais dans l'intimit√© des salons de Saint Petersbourg o√Ļ se nouent de diffuses intrigues amoureuses et o√Ļ languissent les jeunes filles en qu√™te de pr√©tendant. La moelleuse sonorit√© de l'alto de Bashmet retrouve les accents des voix d'alto qui, elles aussi, exprimaient ces sentiments dans les m√©lodies de l'√©poque. En contrepoint fran√ßais dans ce cycle russe, la deuxi√®me sonate pour fl√Ľte alto et harpe de Debussy, avec laquelle on quitte cet univers un peu feutr√© pour une m√©lancolie plus avou√©e mais aussi plus lumineuse.

    Bashmet s'est entour√© de deux jeunes instrumentistes de r√©el talent, la fl√Ľtiste Juliette Hurel et la harpiste Marie Normant. Leur union est radieuse, et de cette rare alliance de trois timbres si divers r√©sulte une irr√©sistible s√©duction. Et puis, c'est √† nouveau Bashmet que l'on retrouve tout seul avec l'excellent Mikha√Įl Muntian au piano pour la magnifique sonate pour alto et piano op. 147 de Chostakovitch. De Bashmet, on admire autant la technique qui permet les sons les plus effil√©s et les plus charnus, les aigus les plus subtiles et les graves les plus poignants, qu'un temp√©rament qui s'exprime sans r√©serve. Bref, russe jusqu'au bout du crin.




    Musée d'Orsay, Paris
    Le 20/11/2000
    Gérard MANNONI

    Yuri Bashmet invité du cycle de musique russe au Musée d'Orsay.
    Cycle de musique russe au Musée d'Orsay
    Glinka, Debussy, Chostakovitch
    Yuri Bashmet, alto
    Juliette Hurel, fl√Ľte
    Marie Normant, harpe
    Mikha√Įl Muntian, piano

     


      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com