altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS 13 juin 2024

Récital des pianistes Bruce Liu et Dang Thai Son au Théâtre des Champs-Élysées, Paris.

Bruce et le maître
© DR

De retour au Théâtre des Champs-Élysées après un premier récital la saison passée, Bruce Liu crée l’évènement en partageant la scène avec son maître, Dang Thai Son, en son temps lui aussi lauréat du Concours Chopin de Varsovie. Ouvertes avec Rameau et Fauré, les deux parties de la soirée font ensuite la part belle au compositeur polonais.
 

Théâtre des Champs-Élysées, Paris
Le 10/02/2023
Vincent GUILLEMIN
 



Les 3 dernières critiques de concert

  • Du cĂ´tĂ© de chez Gaillardin

  • Le drĂ´le de rĂ©cital

  • Diriger n’est pas jouer

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)




  • « De mĂ©moire d’auditeur, jamais deux Premier prix du Concours Chopin n’avaient Ă©tĂ© rĂ©unis sur une mĂŞme scène pour un rĂ©cital. Â» La phrase du producteur de ce concert parisien rĂ©sonne Ă  l’entrĂ©e de Bruce Liu, laurĂ©at du concours 2021 qui a souhaitĂ© partager l’affiche avec son maĂ®tre Dang Thai Son, vainqueur Ă  Varsovie en 1980.

    Aucun des deux ne souhaitant griller la priorité à l’autre, il avait été décidé que Liu ouvre la soirée, avec des pièces de Rameau. Les Tendres plaintes permettent de mesurer la finesse du toucher, moins bénéfique aux Cyclopes, un peu perdus avant les plus agiles Menuets I & II. Les Sauvages puis La Poule s’enchaînent jusqu’à une dernière Gavotte subtile et d’un geste toujours extrêmement leste.

    Liu salue succinctement, puis se rassoit pour aborder Chopin et sa Ballade n° 3. Bien que le pianiste canadien démontre une véritable affinité avec le compositeur romantique, on remarque pourtant une forme de retenue qui irrigue également le Scherzo n° 4, où il cherche à amplifier le discours sans véritable succès.

    En deuxième partie, Dang Thai Son prend place devant le Steinway, pour d’abord deux pièces de Fauré, abordées elle aussi avec une véritable finesse et un style très français, sans pour autant parvenir à décupler l’expressivité. Reparti en coulisse, l’artiste ne revient pas et laisse la scène se rallumer, avant qu’un technicien n’annonce un souci technique et la recherche de l’accordeur, jamais retrouvé…

    Après de longues minutes, le pianiste réapparaît en prévenant qu’à cause d'une note désaccordée, il n'utilisera plus la pédale lorsque la note en question est jouée. On ne sait si cela altère vraiment le toucher, mais par rapport au Chopin de Liu, le sien accroche moins, même si la dernière des Trois Écossaises op. 72 montre une belle qualité de poignets. La célèbre Valse en fa mineur op. 70 n° 2 capte plus par son génie propre et une technique exemplaire que par son interprétation, tandis qu’après les Quatre Mazurkas, la Polonaise héroïque ajoute un peu de ferveur à la fin de soirée.

    Revenus à deux comme l’avait rêvé le producteur Michel Mollard, les pianistes donnent en bis les Variations sur un air national de Moore, écrites par Chopin pour quatre mains et qui, sans les mettre en concurrence, montrent cependant un surplus d’intensité du jeu de Bruce Liu dans les aigus. Maître et élève applaudis avec ferveur échangent leur position pour le Paradis féérique de Ravel, déjà interprété par Liu en début d’année à La Chaux-de-Fonds avec Victorien Vanoosten, dans un rendu plus magique.




    Théâtre des Champs-Élysées, Paris
    Le 10/02/2023
    Vincent GUILLEMIN

    Récital des pianistes Bruce Liu et Dang Thai Son au Théâtre des Champs-Élysées, Paris.
    Jean-Philippe Rameau (1683-1764)
    Les Tendres Plaintes
    Les Cyclopes
    Menuets I & II
    Les Sauvages
    La Poule
    Gavotte et six doubles
    Frédéric Chopin (1810-1849)
    Ballade n° 3 en lab majeur op. 47
    Scherzo n° 4 en mi majeur op. 54
    Bruce Liu, piano

    Gabriel Fauré (1845-1924)
    Nocturne en mib mineur op. 33 n° 1
    Barcarolle en la mineur, op. 26 n° 1
    Frédéric Chopin (1810-1849)
    Trois Écossaises op. 72 n° 3
    Valse en fa mineur op. 70 n° 2
    Valse en la mineur op. posthume
    Valse en lab majeur op. 34 n° 1
    Tarentelle en lab majeur op. 43
    Quatre Mazurkas op. 24
    Polonaise en lab majeur op.53 « HĂ©roĂŻque Â»
    Dang Thai Son, piano

     


      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com