altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS 14 juin 2024

Nouvelle production de Xerxès de Haendel dans une mise en scène de Clarac & Deloeuil > Le Lab et sous la direction de David Bates à l'Opéra de Rouen-Normandie.

Haendel idéal freestyler
© Marion Kerno

L'Opéra de Rouen propose une mise en scène réjouissante de Serse, transposé dans l'univers dans les figures virtuoses d'un skate-park. Le plateau vocal est superlatif avec la rivalité de Jake Arditti et Jakub Józef Orliński ou Cecilia Molinari et Mari Eriksmoen. David Bates soulève d'enthousiasme un orchestre de qui se prête au jeu baroque.
 

Théâtre des Arts, Rouen
Le 10/03/2023
David VERDIER
 



Les 3 dernières critiques de concert

  • Connivence musicale

  • Du cĂ´tĂ© de chez Gaillardin

  • Le drĂ´le de rĂ©cital

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)




  • RĂ©unis sous l'appellation Clarac & Deloeuil > Le Lab, Jean-Philippe Clarac et Olivier Deloeuil proposent Ă  l'OpĂ©ra de Rouen une reprise du Serse de Haendel donnĂ© au Staatstheater de Nuremberg. Ce spectacle remarquable croise l'esprit baroque avec celui d'un skate-park – lieu de rencontre et d'expression pour une jeunesse de 2023 dont les intrigues amoureuses ne sont pas si Ă©loignĂ©es de celles des personnages de l'AntiquitĂ©.

    Le décor très spectaculaire plonge l'action sur la scène incurvée où les skateurs glissent et font des figures techniques, d'un bord à l'autre. Derrière l'ultra modernité se cache un jeu subtil de références comme ces drapeaux grecs et turcs visibles de chaque côté de la scène en forme d'allusion à l'Hellespont, ce projet avorté de Xerxès Ier, roi de Perse et Serse de Haendel pour relier les rives du détroit des Dardanelles par un pont fait de navires attachés entre eux pour permettre à son armée d'envahir la Grèce.

    Dans le skate-park, les figures acrobatiques font office de défi entre bandes rivales et traduisent les prouesses virtuoses des voix baroques illustrant les amours contrariées d'Arsamene et Romilda, la jalousie de son frère Serse et la frustration d'Amastre, sœur de Romilda amoureuse du roi de Perse. Les fils intriqués trouvent dans le déroulement scénique une évidence pas toujours palpable à la lecture du synopsis mais peu importe au regard du brio et de l'énergie de ce spectacle. La mise en scène sollicite des chanteurs des talents d'acrobates qui les font se mêler visuellement aux figurants freestylers.

    Le plateau est dominé par le duel de contreténors Jake Arditti (Serse) et Jakub Józef Orliński (Arsamene). Si la brillance et l'unité de la palette vocale du premier campe idéalement les acrimonies du roi de Perse, le second se distingue par un naturel du timbre et de la ligne à saisir la finesse du dessin mélodique dans ses moindres détails.

    Mari Eriksmoen (Romilda) est moins immédiatement souveraine de sa projection mais elle compense aisément par un art consommé de la couleur et des accents tandis que Cecilia Molinari offre à Amastre un instrument très dense et incisif. Sophie Junker (Atalanta) souligne par le jeu et la présence les redoutables changements de registres de son rôle. Luigi de Donato (Ariodate) et Riccardo Novaro (Elviro) complètent admirablement une distribution particulièrement virtuose et impliquée.

    David Bates ne cherche pas à travestir l'idiome naturel de l'Orchestre de Rouen-Normandie dont les accents baroqueux s'expriment surtout par un engagement et parfois une rage expressive de tous les instants. Dessinant à la pointe sèche un drame amoureux dont il surligne la véhémence des joutes et des rivalités, il confère à la fosse une présence réjouissante qui fait oublier un diapason en forme de défi pour le plateau.




    Théâtre des Arts, Rouen
    Le 10/03/2023
    David VERDIER

    Nouvelle production de Xerxès de Haendel dans une mise en scène de Clarac & Deloeuil > Le Lab et sous la direction de David Bates à l'Opéra de Rouen-Normandie.
    Georg Friedrich Haendel (1685-1759)
    Serse, opéra en trois actes (1738)
    Livret de Nicollo Minato et Silvio Stampiglia

    Orchestre de l’Opéra de Rouen Normandie
    direction & clavecin : David Bates
    mise en scène, scénographie, costumes : Clarac & Deloeuil > Le Lab
    Ă©clairages : Rick Martin
    vidéo : Julien Roques et Benjamin Juhel

    Avec :
    Jake Arditti (Serse), Jakub Józef Orliński (Arsamene), Cecilia Molinari (Amastre), Mari Eriksmoen (Romilda), Sophie Junker (Atalanta), Luigi de Donato (Ariodate), Riccardo Novaro (Alviro).

     


      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com