altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS 16 juin 2024

Récital Liszt de Rodolphe Menguy au festival de La Roque-d’Anthéron 2023.

La Roque 2023 (4) :
Trois visages de Liszt

© Valentine Chauvin

Au centre Marcel Pagnol, le pianiste parisien Rodolphe Menguy, 25 ans, lauréat de plusieurs fondations, ouvre la journée Liszt du festival de la Roque-d’Anthéron et approfondit son exploration qui révèle trois visages du compositeur, initiée récemment avec un premier disque pour MIRARE consacré entre autres aux Rhapsodies hongroises.
 

Centre Marcel Pagnol, La Roque-d'Anthéron
Le 01/08/2023
Hélène BORIE
 



Les 3 dernières critiques de concert

  • Connivence musicale

  • Du cĂ´tĂ© de chez Gaillardin

  • Le drĂ´le de rĂ©cital

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)




  • DonnĂ© le matin, le programme original de Rodolphe Menguy est judicieusement composĂ© pour faire apparaĂ®tre trois visages très diffĂ©rents du compositeur hongrois : le grand connaisseur de Bach Ă  travers deux transcriptions de son Ĺ“uvre pour orgue ; le compositeur populaire inspirĂ© par la musique tzigane dans les Rhapsodies ; et une facette moins connue s’exprimant dans les pièces brèves et dĂ©licates que sont la Berceuse (hommage Ă©vident Ă  Chopin) et la Toccata.

    Pour débuter, le jeune pianiste français choisit donc de plonger l’auditeur dans les profondeurs contemplatives de l’inspiration lisztienne avec la transcription du Prélude et fugue en la mineur BWV 543 de Bach. Après un thème lancé avec autorité et netteté, l’utilisation de la pédale forte donne au prélude toute sa dimension organistique, jouant sur les résonances et les longues tenues de basse ; le contraste est ensuite saisissant avec la fugue, que l’interprète dessine pianissimo, dans une simplicité et un dépouillement total, pour l’enrichir progressivement et rejoindre l’ampleur du prélude à la fin.

    La Toccata S. 197a constitue une sorte de pause aérienne et assez féérique avant les trois imposantes Rhapsodies hongroises, dont Menguy donne une version loin de toute virtuosité gratuite. L’interprétation joue sur les contrastes : dans la Rhapsodie hongroise n° 16, la solennité grave aux accents inquiétants scandés dans le thème initial alterne avec un caractère de méditation très intériorisée dans les passages plus lents de l’œuvre, comme dans l’Héroïde élégiaque. Le jeu se montre tout en légèreté et souplesse, notamment dans les envolées arpégées et dans les passages en octaves et déplacements.

    La deuxième partie du concert reprend le même cheminement en revenant aux sources sacrées avec la transcription par Liszt de la Fantaisie et fugue en sol mineur BWV 542 de Bach où l’on retrouve le même pouvoir d’intériorité méditative, ainsi qu’un contrepoint tout en simplicité et délicatesse. Après une parenthèse onirique ménagée par le choix original de la Berceuse S. 174, extraordinaire petite pièce peu connue dont le musicien sculpte les motifs dans le silence d’une salle suspendue, la Rhapsodie espagnole s’impose dans la force et l’ampleur de sa haute virtuosité.

    Rappelé plusieurs fois par le public, Rodolphe Menguy prolonge le concert par deux Études-Tableaux de Rachmaninov, mettant ainsi en valeur leur filiation dans l’écriture pianistique.




    Centre Marcel Pagnol, La Roque-d'Anthéron
    Le 01/08/2023
    Hélène BORIE

    Récital Liszt de Rodolphe Menguy au festival de La Roque-d’Anthéron 2023.
    Johann Sebastian Bach (1685-1750)
    Prélude et fugue en la mineur BWV 543
    Fantaisie et fugue en sol mineur BWV 542
    Arrangement : Franz Liszt
    Franz Liszt (1811-1886)
    Toccata S.197
    Rhapsodie hongroise n° 16 en la mineur
    Rhapsodie hongroise n° 5 en mi mineur « Héroïde élégiaque »
    Rhapsodie hongroise n° 10 en mi majeur
    Berceuse S.174
    Rhapsodie espagnole S. 245
    Rodolphe Menguy, piano

     


      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com