altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS 07 décembre 2023

Concert autour de l’exposition Louis Janmot par l’ensemble Les Métaboles sous la direction de Léo Warynski à l’Auditorium du Musée d’Orsay, Paris.

Les anges d’Orsay
© Manuel Braun

Dans le cadre de l’exposition temporaire sur la peinture de Louis Janmot, Léo Warynski et l’Ensemble Les Métaboles introduisent la saison musicale du Musée d’Orsay avec un concert autour des Anges, dans lequel les voix a cappella chantent des ouvrages majoritairement en anglais, d’une période musicale allant de Palestrina à Arvo Pärt.
 

Auditorium du Musée d'Orsay, Paris
Le 26/09/2023
Vincent GUILLEMIN
 



Les 3 dernières critiques de concert

  • Boris entre symboles et politique

  • Pierre qui roule

  • Similitudes et ruptures

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)




  • PrĂ©vu pour une heure environ, le concert de l’Ensemble Les MĂ©taboles Ă  l’Auditorium du MusĂ©e d’Orsay reprend majoritairement le programme de l’album The Angels sorti en 2021, principalement constituĂ© de pièces pour chĹ“ur de Jonathan Harvey, dont celle homonyme de 1994 d’après un poème de John Vernon Taylor.

    Entrés à douze sur la scène, les chanteurs restent d’abord silencieux pour laisser seulement quatre voix, derrière le parterre, débuter le concert avec l’Ave verum corpus de William Byrd. Restées à cette place, elles peuvent ensuite chanter les réponses en latin de l’Hymn to the Virgin de Benjamin Britten, la partie anglaise étant tenue par le reste du groupe sur scène, devant un Léo Warynski au geste précis.

    Au complet sur la scène, c’est-à-dire à seize voix seulement pour ce programme de midi, Les Métaboles peuvent montrer lors aisance dans le répertoire contemporain, qu’elles abordent avec une rigueur rythmique sans pour autant perdre en sensibilité et en élévation, à l’image de I Love the Lord ou Come Holy Ghost de Jonathan Harvey. Très représenté, le compositeur mort il y a onze ans est encore mis en avant en dernière partie de concert, d’abord par The Annunciation, puis avec le touchant The Angels donné en conclusion.

    Moins adapté par son style plus retenu et son texte en latin après plusieurs chants en anglais, le Stabat Mater de Palestrina trouve moins de force que Remember not, Lord, our offenses de Purcell, mis en regard avec le Remember, O Lord de Harvey. Mais s’il ne faut retenir que deux moments de ce concert, ce sont sans doute la tendre pièce The Lamb de John Taverner, d’après le poème de William Blake, chantée avec une magnifique douceur, et le merveilleux The Deer’s Cry d’Arvo Pärt, tellement touchant avec sa répétition de Christ with me par les hommes, auquel s’intègrent les voix de femmes par de petites modifications, que ce choral est rejoué en bis à la fin.




    Auditorium du Musée d'Orsay, Paris
    Le 26/09/2023
    Vincent GUILLEMIN

    Concert autour de l’exposition Louis Janmot par l’ensemble Les Métaboles sous la direction de Léo Warynski à l’Auditorium du Musée d’Orsay, Paris.
    William Byrd (1543-1623)
    Ave verum corpus
    Jonathan Harvey (1939-2012)
    I Love the Lord
    Come Holy Ghost
    Plainsongs for Peace and Light
    Remember, O Lord
    The Annunciation
    The Angels
    Benjamin Britten (1913-1976)
    A Hymn to the Virgin
    Henry Purcell (1659-1695)
    Remember not, Lord, our offences, Z 50
    Arvo Pärt (*1935)
    The Deer’s Cry
    Giovanni Pierluigi da Palestrina (1525-1594)
    Stabat Mater
    John Taverner (1944-2013)
    The Lamb
    Les MĂ©taboles
    direction : LĂ©o Warynski

     


      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com