altamusica
 
       aide
















 

 

Pour recevoir notre bulletin régulier,
saisissez votre e-mail :

 
désinscription




CRITIQUES DE CONCERTS 19 septembre 2019

L'Orchestre de Paris dirigé par Guennadi Rojdesvensky dans un programme Dvorak.

Paris Ă  l'aise dans le Nouveau Monde
© Orchestre de Paris

Wolfgang Sawallisch devait diriger tout le mois de décembre ce cycle Dvorak à la tête de l'Orchestre de Paris. Souffrant il a dû annuler les trois séries de concerts prévus. C'est Guennadi Rojdesvensky qui l'a remplacé mercredi 6 décembre dernier. Christoph Eschenbach et Znedek Macal prendront sa suite.

 

Salle Pleyel, Paris
Le 06/12/2000
GĂ©rard MANNONI
 



Les 3 dernières critiques de concert

  • Violetta et ses followers

  • Vieux prĂŞtre d’IsraĂ«l

  • Salzbourg 2019 (8) : Et puis s’en va…

    [ Tous les concerts ]
     
      (ex: Harnoncourt, Opéra)




  • Comme c'est gĂ©nĂ©ralement le cas lorsqu'il est dirigĂ© par un chef de premier plan, l'Orchestre de Paris s'est montrĂ© sous son meilleur jour pour ce programme tout Dvorak comportant trois ouvertures, Dans la nature, Carnaval, Othello, et la Symphonie du Nouveau Monde. Étrange mĂ©tamorphose que celle de cet orchestre qui peut trouver un Ă©clat et une mallĂ©abilitĂ© enviables les soirs qui lui conviennent et retomber en d'autres occasions dans une moyenne plutĂ´t routinière.

    Les ouvertures de Dvorak sont de belles pièces orchestrales qui ne demandent guère plus qu'une vaillante interprétation instrumentale ce que fit sans problème l'Orchestre de Paris. Pour la Symphonie du Nouveau Monde, il en va autrement et l'on admira comment, avec une gestique très réduite mais d'une absolue efficacité, Rojdestvenki est parvenu à conduire chaque pupitre et notamment les vents au plus profond des méandres psychologiques de cette opulente partition.

    Avant de se lancer dans le célèbre final et dans son thème lancinant, il faut en effet en passer par les mille intentions du compositeur traduites par une orchestration très sophistiquée où compte le moindre détail. Vraiment inspiré, le chef a su communiquer son enthousiasme et sa science analytique à la formation qui, sans égaler les splendeurs du Philharmonique de Vienne la veille au soir, a abordé ce cycle de manière très positive.




    Salle Pleyel, Paris
    Le 06/12/2000
    GĂ©rard MANNONI

    L'Orchestre de Paris dirigé par Guennadi Rojdesvensky dans un programme Dvorak.
    Orchestre de Paris
    Guennadi Rojdestvensky
    Anton Dvorak : Ouvertures : Dans la nature, Carnavalet Othello ; Symphonie du Nouveau Monde.

     


      A la une  |  Nous contacter   |  Haut de page  ]
     
    ©   Altamusica.com